Le Salvador veut être le premier pays à donner cours légal au Bitcoin


Partager cet article:

Le Salvador veut être le premier pays à donner cours légal au Bitcoin

Le Salvador pourrait devenir le premier pays à donner cours légal au bitcoin, a annoncé samedi le président Nayib Bukele lors de la conférence Bitcoin 2021 tenue à Miami, affirmant qu’il proposerait bientôt un projet de loi en ce sens.

“La semaine prochaine, j’enverrai au Congrès un projet de loi qui fera du bitcoin une monnaie légale”, a déclaré Nayib Bukele.

Si cette loi est adoptée, ce pays d’Amérique centrale deviendrait ainsi le premier au monde à accepter officiellement la crypto-monnaie comme monnaie légale et “permettrait l’inclusion financière de milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie légale”, déclare son président.

Dans ce pays connu pour ses problèmes économiques et sécuritaires, 70% de la population n’a pas de compte bancaire et travaille dans l’économie informelle.
En 2020, les envois de fonds vers le pays ont totalisé 5,9 milliards de dollars, selon les rapports officiels.

Le BTC joue ainsi un rôle de monnaie alternative à la monnaie nationale défaillante comme dans d’autres pays en difficulté tels que le Venezuela, l’Argentine ou Cuba notamment.

“Grâce à l’utilisation du bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faible revenu augmente de plusieurs milliards de dollars chaque année. Cela améliore la vie et l’avenir de millions de personnes.”, a déclaré le président Bukele.

Le gouvernement salvadorien n’a pas encore donné de détails sur le projet de loi, qui nécessitera l’approbation d’un parlement dominé par les alliés du président.
Arrivé au pouvoir en 2019, le président Nayib Bukele détient une forte majorité de 56 sièges sur 84 depuis une victoire écrasante aux élections législatives de mars dernier.

Suite à son annonce reprise par les médias dans le monde entier, le président du Salvador n’a pas hésité à changer sa photo de profil Twitter pour la remplacer avec une photo où il arbore les yeux lasers rouge en tant que partisan du Bitcoin.

sorare 300x250

nayib bukele twitter

Bukele a déclaré que le Salvador s’est associé à la société de financement numérique Strike afin de mettre en place cette initiative visant à donner au Bitcoin le statut de monnaie légale dans le pays.

Jack Mallers, PDG de Strike, a déclaré:

“Plus de 70% de la population active du Salvador n’a pas de compte bancaire. Ils ne font pas partie du système financier.

Ils m’ont demandé d’aider à rédiger un plan et qu’ils considéraient le bitcoin comme une monnaie de classe mondiale et que nous devions mettre en place un plan bitcoin pour aider ces personnes.”

Le Salvador utilise actuellement le dollar des États-Unis comme monnaie officielle du fait de ses problèmes économiques et structurels importants.

Le président Bukele a aussi tenu à mettre en avant les avantages de son pays pour les entrepreneurs crypto.

1. Beau temps, plages de surf de classe mondiale, propriétés en bord de mer à vendre. 2. L’un des rares pays au monde sans impôt foncier. 3. Pas d’impôt sur les plus-values pour le #Bitcoin, car ce sera une monnaie légale. 4. Résidence permanente immédiate pour les entrepreneurs crypto.

Par cette annonce surprenante, le Salvador entend innover et peut-être ouvrir la voie à d’autres pays qui pourraient eux aussi faire de Bitcoin une monnaie légale au même titre que le dollar ou l’euro.

À LIRE AUSSI: