Au Salvador, le bitcoin (BTC) est encore très peu utilisé par les entreprises

Partager cet article:

Au Salvador, le bitcoin (BTC) est encore très peu utilisé par les entreprises

Désormais monnaie légale au Salvador, le bitcoin (BTC) est encore très peu utilisé par les entreprises dans le pays, rapporte la chambre de commerce du Salvador.

Seulement 14% des entreprises interrogées par la chambre de commerce ont indiqué avoir effectué des transactions en Bitcoin depuis septembre 2021.

Pour cette enquête, la chambre de commerce a questionné des petites comme des grandes entreprises qui confirment que les salvadoriens ne se précipitent pas pour utiliser le BTC dans le cadre de transactions.
Plus de 90% des entreprises ont déclaré que l’adoption du Bitcoin dans le pays a eu au final peu d’impact sur leurs ventes.

L’adoption du Bitcoin dans le pays n’est donc pas la révolution qu’espérait peut-être son président Nayib Bukele qui a de grandes ambitions pour le Bitcoin.
Face à un bitcoin sujet à la spéculation et à une forte volatilité, il semble que les habitants du Salvador privilégient encore le dollar américain qui garantit une stabilité rassurante pour ses utilisateurs.

Le Salvador a pourtant mis en place le crypto wallet Chivo qui doit faciliter l’utilisation du bitcoin pour les citoyens du pays. Une transition numérique qui ne peut se faire rapidement et qui va donc prendre du temps, comme le révèle cette enquête de la chambre de commerce auprès des entreprises du pays.

meilleurs bots crypto trading

Une adoption du Bitcoin encore faible, un BTC qui va devoir faire ses preuves dans le futur.

Le Salvador a également de grands projets de minage bitcoin qui utiliseront l’énergie géothermique de ses volcans.
Ce petit pays d’amérique latine prévoit d’émettre 1 milliard de dollars d’obligations Bitcoin, des Volcano Bonds qui doivent notamment permettre de financer cette «Bitcoin City» qui sera alimentée en énergie géothermique afin de miner du BTC de manière plus écologique.

Le Salvador mise donc beaucoup sur le Bitcoin, le temps dira si son président Nayib Bukele avait vu juste.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: