Régulation du Bitcoin et des cryptomonnaies: «Il ne nous reste plus beaucoup de temps», s’alarme le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau

Partager cet article:

Régulation du Bitcoin et des cryptomonnaies Il ne nous reste plus beaucoup de temps, s'alarme le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau

« Je dois souligner ici l’urgence : il ne nous reste plus beaucoup de temps, un ou deux ans« , a déclaré le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s’exprimant sur la régulation des cryptomonnaies lors du colloque financier annuel de Paris Europlace 2021.

François Villeroy de Galhau appelle à introduire d’urgence un cadre réglementaire autour des crypto-monnaies, et rapidement.

« Qu’il s’agisse des monnaies numériques ou des paiements, nous, en Europe, devons être prêts à agir aussi vite que nécessaire, ou prendre le risque d’une érosion de notre souveraineté monétaire. Quelque chose que nous ne pouvons pas tolérer.« , a-t-il ajouté.

Le gouverneur de la Banque de France constate aussi l’importance croissante des monnaies numériques sur les marchés financiers.

Dans un article précédent, nous évoquions d’ailleurs la Deutsche Börse qui vient d’acquérir la société suisse de courtage d’actifs numériques Crypto Finance AG pour plus de 100 millions de francs suisses.

Crainte d’un affaiblissement du rôle international de l’euro face au Bitcoin et aux cryptomonnaies

Dans ses déclarations alarmistes, François Villeroy de Galhau s’inquiète de la place de l’euro et de l’importance de maintenir son rôle international sur les marchés.

meilleurs bots crypto trading

« Le risque est clairement que l’Europe perde son élan, pas seulement dans sa volonté de renforcer le rôle international de l’euro, mais même dans sa préservation. », indique-t-il.

L’adoption du Bitcoin BTC et des cryptomonnaies gagne effectivement du terrain chaque jour, les instances de régulation sont amenées à mettre en place des réglementations afin de fournir un cadre juridique clair au développement de l’activité autour de ces nouveaux actifs numériques qui commencent à faire de l’ombre à la finance traditionnelle.

Des déclarations qui interviennent alors que le Salvador a notamment fait de Bitcoin une monnaie légale dans son pays, provoquant l’inquiétude du FMI et de la banque mondiale.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: