La procureure de New York, Letitia James, ordonne aux plates-formes de prêt crypto non enregistrées de cesser leurs opérations

Partager cet article:

La procureure de New York, Letitia James, ordonne aux plates-formes de prêt crypto non enregistrées de cesser leurs opérations

Les plates-formes de prêt crypto telles que Nexo et Celsius Network sont dans le collimateur de la procureure de New York, Letitia James.

Elle a rendu une ordonnance visant à faire cesser les opérations des plateformes de prêt crypto non enregistrées à New York aux Etats-Unis. À la suite d’enquêtes sur leur statut réglementaire, ces plateformes doivent cesser et s’abstenir de toutes opérations, comme l’évoque le communiqué de presse officiel.

Le bureau du procureur général de New York (NYAG) n’a pas spécifié Nexo et Celsius Network comme destinataires des lettres de cessation et d’abstention. Les lettres, cependant, avaient des noms de fichiers indiquant les destinataires susmentionnés.

Le procureur général Letitia James a déclaré:

« Les plateformes de crypto-monnaie doivent respecter la loi, comme tout le monde, c’est pourquoi nous ordonnons maintenant à deux sociétés crypto de fermer et en forçons trois autres à répondre immédiatement aux questions. Mon bureau est chargé de veiller à ce que les acteurs de l’industrie ne profitent pas d’investisseurs sans méfiance.

Nous avons déjà pris des mesures contre un certain nombre de plates-formes et de cryptomonnaies qui se sont livrées à la fraude ou qui opéraient illégalement à New York. Les actions d’aujourd’hui s’appuient sur ce travail et envoient le message que nous n’hésiterons pas à prendre toutes les mesures nécessaires contre toute entreprise qui pense être au-dessus des lois. »

L’échange Coinbase a récemment rencontré des problèmes concernant son produit de prêt crypto en stablecoin USDC, un lancement que l’entreprise a préféré annuler afin de ne pas être assignée en justice par la toute puissante SEC.

sorare 300x250

Les autorités américaines de New York passent donc à l’action contre ces plateformes de prêt crypto qui doivent au préalable s’enregistrer, si elles souhaitent pouvoir exercer leurs activités auprès de ces résidents.

La plateforme crypto Nexo a déclaré qu’elle n’exerçe aucune activité à New York.

« Nexo n’offre pas son produit de gain et son échange à New York, il est donc peu logique de recevoir un C&D pour quelque chose que nous n’offrons pas à New York de toute façon. Mais nous allons nous engager avec le NY AG car il s’agit clairement d’un mélange des destinataires de la lettre. Nous utilisons le géoblocage basé sur IP. »

Une annonce qui intervient alors que Celsius Network vient de lever 400 millions de dollars afin d’accélérer son développement dans le monde.

L’adoption croissante du Bitcoin, des cryptomonnaies et des stablecoins commence à sérieusement inquiéter les autorités de divers pays qui décident de passer à l’action afin de réguler ces nouveaux actifs de plus en plus employés dans la finance décentralisée DeFi.

Suivez nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: