Plus Token, une arnaque Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) de 3 Milliards de Dollars !

Plus Token, une arnaque Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) de 3 Milliards de Dollars

Plus Token, une arnaque Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) de 3 Milliards de Dollars !

Serait-ce la plus grosse arnaque de l’histoire de Bitcoin après celle de Bitconnect ?

Un schéma de fraude à la Ponzi d’une cryptomonnaie Chinoise peu connue pourrait porter sur des milliards de dollars, pillés par une arnaque appelée “Plus Token” de la part de citoyens de Chine, du Japon et de la Corée du Sud.

La somme est énorme et rappelle une autre arnaque connue, Bitconnect, qui avait elle-aussi porter sur des milliards de Dollars. De nombreuses personnes avaient perdu leurs économies d’une vie dans ce montage ponzi.

Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants.
Si l’escroquerie n’est pas découverte, elle apparaît au grand jour au moment où elle s’écroule.

Une autre arnaque crypto est donc récemment apparue: Plus Token.

Une cryptomonnaie Chinoise défaillante.
Plus Token, basé en Chine, serait donc un stratagème de Ponzi crypto qui serait en train de liquider des jetons de cryptomonnaie volés d’une valeur de 3,2 milliards de dollars en Bitcoin et Ethereum via divers échanges crypto.

Le wallet Plus Token était une application mobile promue en Chine, en Corée du Sud et en Asie du Sud-Est, promettant des rendements mensuels de 10%, qui s’est effondrée fin juin, se plaçant au troisième rang mondial des arnaques Ponzi.

Arnaque Bitcoin Plus Token Wallet

Plus Token serait considéré comme l’un des plus grands stratagèmes Chinois de Ponzi de l’histoire, fraudes d’un montant total de 70 000 Bitcoin (BTC) et de 800 000 Ethereum (ETH). 
L’ensemble de l’arnaque au Bitcoin et Ethereum de Plus Token atteindrait donc le chiffre impressionnant d’environ 3,2 milliards de dollars !

Plus Token a toujours le contrôle de la majorité des fonds sous forme de cryptomonnaie et utilise des échanges crypto tels que Huobi, Bittrex et Binance pour vendre les jetons et blanchir la monnaie.
Les criminels présumés ont divisé les tokens en différents portefeuilles crypto non enregistrés auprès de la société et les ont utilisés pour retirer le reste des fonds.
La vente des jetons restants en Bitcoin, Ethereum, aurait commencé en juillet 2019.

Le 27 juin 2019, les utilisateurs du portefeuille Plus Token basés en Chine, au Japon et en Corée du Sud ne pouvaient plus retirer aucun de leurs fonds de leur portefeuille mobile.
La nouvelle a attiré juste assez d’attention pour que les forces de l’ordre Chinoises arrêtent l’équipe derrière le Plus Token.
La nouvelle de leur arrestation a été rapportée par plusieurs médias populaires, notamment le South China Morning Post et le 36KR.

Escrocs arnaque bitcoin plus token

Essayant de trouver diverses raisons pour lesquelles les échanges de cryptomonnaie n’ont pas pu identifier l’escroquerie, les échanges crypto pourraient ne pas être au courant de l’arnaque apparente, les autorités Chinoises ne l’ayant pas encore révélée au public.
L’escroquerie Plus Token pourrait être l’une des plus grandes escroqueries crypto de l’histoire d’une industrie qui est la proie de nombreux scams ou arnaques auprès du public à qui l’on fait miroiter des gains importants sans réelle crédibilité pourtant.

Les escroqueries, fraudes, stratagèmes de Ponzi et autres activités illicites sont malheureusement devenus courants dans le monde crypto.
Selon un rapport publié par CipherTrace, rien qu’au premier trimestre de 2019, une somme de 1,2 milliard de dollars a été perdue au profit d’escroqueries et de fraudes crypto.

Risque de dump sur les marchés cryptos.

Le risque qui plane maintenant est que ces 70 000 Bitcoin (BTC) et de 800 000 Ethereum (ETH) soient liquidés de manière rapide sur les marchés, ce qui pourrait provoquer une chute du prix de Bitcoin et de Ethereum.

Certains pensent que la hausse rapide du prix de Bitcoin ces derniers mois pourrait même être due à cette arnaque qui a amené beaucoup de personnes à acheter du Bitcoin et Ethereum pour participer au projet Plus Token.

L’effet inverse serait donc dangereux pour le prix des cryptomonnaies car l’ensemble représente plus de 3 milliards de dollars !

L’avenir dira comment l’affaire sera réglées par les autorités car l’objectif est de récupérer ces jetons en Bitcoin et Ethereum afin de rembourser les personnes arnaquées par ce projet crypto frauduleux.
La traque est donc ouverte pour localiser les adresses des portefeuilles Bitcoin et Ethereum où les escrocs ont envoyé les tokens des fonds que les gens ont investi dans Plus Token.

Il a donc été constaté que des jetons sont revendus sur Binance, Huobi, etc …
En traquant les adresses Bitcoin et Ethereum, les échanges cryptos pourront bloquer ces portefeuilles Bitcoin et Ethereum afin de récupérer les fonds présents sur ces wallets cryptos pour les rendre aux autorités compétentes.

Attention aux arnaques

La cryptomonnaie est encore mal comprise par le public.
Les cryptomonnaies sont le terreau idéal pour des escroqueries.

Les investisseurs doivent rester vigilants.
Il est facile pour une entreprise d’affirmer qu’elle crée un «nouveau paradigme» ou «réinvente un secteur».
Il est toutefois beaucoup plus difficile de créer une startup rentable.

En fin de compte, il n’existe pas de solution miracle pour devenir riche rapidement.
Le fait que certaines personnes aient gagné beaucoup d’argent grâce à Bitcoin ou Ethereum attise les convoitises et fait miroiter à beaucoup que l’on pourrait devenir riche rapidement sans rien faire mais cela n’existe pas.

Même Bitcoin lui-même est risqué et volatile pour ceux qui font du trading.

Faites vos propres recherches et ne risquez pas de l’argent que vous ne pouvez pas perdre.

Actu Crypto Similaire: