Payer sa bouteille de Coca Cola en Bitcoin


Partager cet article:

Payer sa bouteille de Coca Cola en Bitcoin

L’adoption de Bitcoin gagne du terrain avec de plus en plus de commerçants qui acceptent les paiements en BTC et cryptomonnaies.

Afin d’accélérer ce nouveau mode de paiement, la société Coca Cola Amatil s’est associée à Centrapay afin de permettre aux consommateurs de payer en Bitcoin lorsqu’ils achètent un soda à l’un de leurs 2000 distributeurs automatiques de boissons.

Coca Cola Amatil est le plus grand distributeur et embouteilleur de cette boisson célèbre dans toute la zone Asie-Pacifique (Australie, Nouvelle Zélande, Fidji , Indonésie, Papouasie-Nouvelle-Guinée et Samoa).

Plus de 270 millions de consommateurs pour plus de 140 marques distribuées sur ces pays.

Centrapay est une plateforme d’actifs numériques qui propose notamment un crypto wallet, le Sylo Smart Wallet.
C’est à l’aide de ce crypto wallet et d’un code QR que les clients pourront simplement payer leur Coca Cola en Bitcoin

Le crypto wallet Sylo permet de stocker plus de 100 cryptomonnaies différentes et de payer facilement en crypto, que ce soit avec Bitcoin ou une autre cryptomonnaie moins connue.

Le PDG de Centrapay, Jérôme Faury, déclare:

“La complexité de l’intégration et les expériences utilisateur médiocres sont des obstacles à l’adoption de la technologie Web 3, telles que l’identité et les actifs numériques. Nous avons résolu ces deux problèmes. Centrapay est pionnier sur la manière de permettre ce nouvel Internet de valeur et d’apporter ses avantages aux consommateurs et aux commerçants. Nous nous efforçons de créer un avenir où les individus contrôleront leurs propres données et leur identité numérique.

Les marques peuvent se connecter directement et de manière éthique avec les gens, leur permettant de prendre la bonne décision d’achat, tout en soutenant leurs détaillants et autres partenaires de distribution.

Maintenant que nous avons montré comment cela peut fonctionner en Australie et en Nouvelle-Zélande, nous cherchons à développer l’entreprise à l’échelle mondiale. Nous avons établi une présence en Amérique du Nord et ciblerons ensuite le marché américain avec des innovations inédites dans le monde.”

Un partenariat qui vise donc d’abord l’Australie et la Nouvelle Zélande avant de s’attaquer à d’autres marchés à fort potentiel comme l’indique le CEO de Centrapay.

L’élément principal étant la facilité de pouvoir utiliser les cryptomonnaies et de payer en quelques clics, sans que l’utilisateur ait à manipuler les adresses crypto qui sont très compliquées et source d’erreurs si mal copiées.

Un pas de plus donc vers l’adoption du paiement en Bitcoin et cryptomonnaie.

À LIRE AUSSI: