Les pasteurs d’une église faisaient du trading de Bitcoin et roulaient en Lamborghini !

Les pasteurs d'une église faisaient du trading de Bitcoin et roulaient en Lamborghini

Les pasteurs d’une église faisaient du trading de Bitcoin et roulaient en Lamborghini !

C’est l’histoire que relate le journal Huffington Post dans un long article où des paroissiens dénoncent ces pasteurs d’une église qui affichaient un train de vie fastueux (voitures de sport Lamborghini, Rolex, …).

Des pasteurs qui auraient arnaqué des étudiants en leur faisant miroiter l’accès à une vie facile et prospère notamment grâce au trading de Bitcoin et de cryptomonnaies.

Cela se passe en Angleterre et concerne une église qui s’appelle SPAC Nation dont le but est notamment d’aider les jeunes en difficulté à se réinsérer dans la vie sociale.
Une église dont les représentants étaient même présents au discours de Boris Johnson à la conférence du parti conservateur de cette année.

Le journal Huffington Post cite ainsi les preuves de la fraude financière de ces pasteurs et de cette église sensée aider les jeunes.
Des pasteurs qui ont en fait abusé de ces étudiants en leurs faisant prendre des prêt bancaires jusqu’à 5800 Euros !

L’article qui détaille notamment le train de vie des pasteurs, citant l’un deux, George Jumbo:

“Alors que les jeunes restent endettés, les pasteurs de SPAC Nation ont mis en scène une richesse inouïe: rouleaux de billets de 50 £, achat de montres Rolex, conduite de Lamborghini et autres voitures de sport, achat de chaussures Louboutin et remise de cadeaux en espèces pour séduire davantage de jeunes.”

Les pasteurs mettaient en avant l’argent généré par le trading crypto afin de les inciter à souscrire à des prêts financiers et de faire du trading de Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies.

“…, il lui a envoyé une vidéo montrant des sommes d’argent s’élevant à 5 000 £, qu’il s’est vanté d’être le fruit de son commerce «réussi» de crypto-monnaie.”

L’article cite une étudiante, Toye-Mary Sofidiya, qui a fait confiance à un pasteur lui communiquant ses informations personnelles comme son nom, adresse avec pour conséquence de découvrir que le pasteur avait souscrit à des prêts bancaires en son nom sans son accord.

Un emprunt a été contracté à mon nom.
Ceci est clairement une indication de fraude, de vol d’identité et d’une violation de la législation GDPR et de la loi sur la protection des données.”

D’autres étudiants et membres de cette église se sont manifestés pour dénoncer les mêmes pratiques et l’influence négative de ces pasteurs qui faisaient tout pour maintenir un niveau de vie indécent pour des hommes d’église qui n’en avaient que le nom….
L’habit ne fait pas le moine comme on dit, cette histoire extravagante de pasteurs faisant du trading de Bitcoin et roulant en Lamborghini en est une preuve.

Espérons que ces étudiants obtiendront justice et que ces soi-disant pasteurs soient condamnés.

Actu Crypto Similaire: