Joe Biden devrait nommer Gary Gensler à la tête de la SEC


Partager cet article:

Joe Biden devrait nommer Gary Gensler à la tête de la SEC

Le 20 janvier prochain, Joe Biden deviendra officiellement le nouveau président des Etats-Unis, après quatre années tumultueuses sous l’administration de Donald Trump.

Le nouveau président va donc nommer les personnes de son choix à la tête des principales administrations du pays, la SEC (Securities and Exchange Commission) devrait donc voir arriver Gary Gensler, selon des sources proches du dossier citées dans une news Reuters.

Gary Gensler est un ancien banquier de la banque Goldman Sachs, il a dirigé la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) de 2009 à 2014 et travaille depuis novembre pour l’équipe de Joe Biden en prévision de son arrivée au poste de président.

L’arrivée de Gary Gensler à la tête de la SEC est-elle une nouvelle positive pour les cryptomonnaies ?

Si Gary Gensler a une bonne connaissance du secteur crypto et blockchain, il a pourtant déclaré à Bloomberg en 2018 que Ripple XRP et Ethereum pourraient être classées comme des actions d’entreprise (security).
“Investir dans XRP ou ETH répond aux exigences du test Howey”, avait-il déclaré, le test Howey qui permet de déterminer si un actif est une action ou une commodité.

Ce qu’il vient effectivement d’arriver à Ripple Labs qui va devoir affronter un procès contre la SEC en février prochain, la SEC considère le jeton XRP comme une action de la société Ripple.

investir bitcoin btc etoro

Trois ans plus tard, Gary Gensler a peut-être changé d’avis sur le sujet, il faudra attendre sa nomination officielle afin d’en savoir plus.

Ripple a déclaré être impatiente de travailler avec la nouvelle équipe de la SEC, le cours Ripple XRP a fortement chuté suite à cette annonce de procès, ainsi que l’arrêt du trading du jeton XRP sur des échanges crypto comme Coinbase.

Une communauté crypto qui attend donc beaucoup de l’arrivée d’un nouveau dirigeant à la tête de la SEC, l’administration Trump était clairement anti-crypto.

Donald Trump a déclaré dans le passé qu’il n’aime pas Bitcoin et avait demandé à son administration, dès 2018, de prendre des mesures contre les cryptomonnaies.

Avec un Joe Biden plus consensuel, il faut espérer voir s’installer un environnement plus propice au développement du secteur blockchain et crypto aux Etats-Unis.

À LIRE AUSSI: