Interview de Georges Tresignies, PDG de Sylare, un nouveau projet blockchain français ambitieux

Interview de Georges Tresignies, PDG de Sylare, un nouveau projet blockchain français ambitieux

Si l’actualité est concentrée autour de la crise du Coronavirus/Covid-19, il y a heureusement de nouveaux projets blockchain qui se lancent sur le marché crypto.

Sylare en fait partie, d’autant plus qu’il s’agit d’un projet français, quand on sait la difficulté de lancer une entreprise en France et surtout dans le domaine des cryptomonnaies si vous lisez nos autres interviews d’entrepreneurs.

Georges Tresignies, le CEO de Sylare (qui est aussi connu pour sa chaîne Youtube de Trading Professionnel Slash Coin), a répondu à nos questions afin de mieux connaître et comprendre ce nouveau projet crypto.

Pourriez-vous nous présenter l’équipe derrière le projet crypto Sylare et comment est née cette idée ?

L’équipe Sylare se constitue pour le moment de 8 personnes.

Parmi les profils qui la composent, nous avons deux développeurs de talent dont l’un est spécialisé dans le développement mobile (Edmond) et le second est full stack (Christophe) avec des compétences dans le domaine de la blockchain.

Ils sont accompagnés d’un professionnel UI/UX (Benoît) qui a travaillé entre autres pour Stratis et Kraken dans son domaine de spécialité.

Deux personnes nous ont rejoints avec une visée de marketing et de développement de notre réseau de contacts.

Franck est destiné à nous aider dans les stratégies de marketing digital et territorial grâce à ses nombres qualités et sa longue expérience dans des entreprises de haut vol.

Johanna dispose quant à elle d’une expérience riche dans la gestion et l’exploitation des datas dans le domaine de la grande distribution et de la gestion de comptes clients internationaux importants.

Il y a également Karen qui nous accompagne afin de cibler précisément le moment idéal d’introduction de notre token, le SYL, sur un exchange.

Enfin pour finir, il y a Ludovic et moi (Georges) qui sommes les fondateurs de Sylare.

L’équipe est en réalité plus large que cela mais nous avons besoin d’agilité et pour cela nous avons plusieurs personnes qui occupent d’autres tâches sans forcement faire l’objet d’un affichage sur le site.

L’idée Sylare est venue de la volonté d’apporter des solutions éthiques à un problème que nous rencontrons tous, celui de la spoliation constante de nos données personnelles. 

Comprenons-nous bien, Sylare ne sera pas la solution qui mettra à l’abri tous les utilisateurs de la planète contre l’utilisation abusive de leurs données mais nous avons pour objectif de nous implanter sur ce marché pour à la fois offrir des solutions éthiques à notre niveau et obliger progressivement certains acteurs à changer leur méthode de gestion des données.

Sylare aura un impact significatif du fait de sa simple présence mais aussi grâce à ses produits.

De manière simple, pouvez-vous expliquer aux lecteurs ce que Sylare va proposer comme services ?

Sylare c’est avant tout une application centrale du nom de One.

Cette application multi-services sera la fondation robuste à partir de laquelle les services satellites pourront être déployés et la visée de base est de permettre la mise en place d’un passeport numérique international, c’est à dire une identification numérique de l’utilisateur selon divers niveaux de vérification.

Il s’agit là d’une définition très restreinte de cette application, toutefois, une fois cette clé de voûte posée, tout un éventail de possibilités est offert.

Parmi celles-ci, il y a Cortex qui est à la fois un moteur de protection des données clients mais aussi un important mécanisme de diffusion de campagnes marketing respectueux de l’utilisateur puisque c’est l’utilisateur qui décide d’autoriser ou de refuser l’usage de ses données.

La particularité de Cortex va être à la fois de rendre transparent l’usage des données personnelles grâce à la blockchain mais aussi de faire travailler de concert tous les acteurs de la data qui le souhaiteront.
L’objectif de Cortex est de devenir un acteur de diffusion de campagnes publicitaires ciblées sans que les données clients ne puissent être vendues en clair, il s’agit du monde de demain que nous allons commencer à construire aujourd’hui.

Connect, c’est un agenda professionnel, gestion des réservations et planning d’équipe.
Des réservations diverses et variées seront possibles en quelques clics avec des protections pour les sociétés et aussi pour les utilisateurs https://sylare.io/fr/whitepaper/Livre_Blanc_Sylare.pdf#page=45

Des points de vente seront également ouverts en Europe à la fois pour assurer une représentation de Sylare mais aussi pour assurer la vente de nos produits ainsi qu’un accompagnement des clients dans les processus d’achat et d’abonnement.

Visez-vous uniquement la France ?

La France n’a pas pour vocation à être notre unique point de contact avec nos clients.

Nous ciblons en toute logique la francophonie dans un premier temps afin d’accorder nos besoins en termes de nécessité de déploiement des produits dans des environnements maîtrisés mais Sylare a une visée internationale.

Le site internet est pour l’instant disponible en français mais il va s’enrichir rapidement de l’anglais puis de nombreuses autres langues et notre rayonnement comprendra également la zone asiatique.

Où est-il possible d’acheter le jeton Sylare (SYL), comment se passe la procédure d’achat et l’envoi des tokens Syl aux acheteurs ?

Le jeton SYL est disponible exclusivement sur sylare.io

Il faut créer un compte pour accéder à la page de vente, les paiements se font uniquement en BTC et LTC.
Une fois que notre système a détecté une transaction entrante, les SYL sont crédités sur le compte de l’utilisateur.

Dès la fin de la vente, une adresse ERC20 sera demandée à chaque personne ayant fait l’acquisition de SYL pour réaliser le transfert.

Combien de temps dure la ICO et le tarif préférentiel proposé aujourd’hui ?

La vente sera terminée au plus tard pour le 31 décembre 2020.

La vente se déroule en trois phases :

-Phase 1 : 0.001$ le SYL (10% de l’offre sont mis en vente)

-Phase 2 : 0.0015$ le SYL (50% de l’offre sont mis en vente)

-Phase 3 : 0.002$ le SYL (10% de l’offre sont mis en vente)

Combien de jetons seront émis au total et prévoyez-vous un listing prochainement sur des échanges crypto ?

L’offre est fixée à 10 milliards, aucun jeton supplémentaire ne sera émis.

Tous les jetons qui ne seront pas vendus, seront définitivement brûlés au prorata avec les SYL réservés au développement et aux fondateurs.

Le listing sera réalisé sur le premier exchange après la distribution des SYL aux acquéreurs.

Recrutez-vous du personnel et si oui quels types de postes sont à pourvoir chez Sylare ?

Oui, il y a encore plusieurs postes vacants pour le lancement.

Nous recherchons des personnes passionnées compétentes dans plusieurs thématiques comme des spécialistes dans la Big data, développement, marketing…

Nous allons très prochainement lancer Sylare.org, tous les postes vacants seront précisés dans les moindres détails.

Les intéressés peuvent néanmoins envoyer leur candidature spontanée actuellement à l’adresse job@sylare.com

Quelles sont les étapes importantes à venir en 2020 pour Sylare ?

Nous sommes actuellement en phase d’ICO et notre priorité demeure donc d’acquérir tous les fonds nécessaires au développement de Sylare lors de cette année.

En parallèle, nous n’allons pas être passifs sur le côté développement et pour cela, dès le second trimestre, l’équipe sera au travail sur One puis en seconde partie d’année sur Cortex et Connect.

2020 est l’année destinée à l’amorçage du projet sur sa partie développement mais aussi marketing et réseau, il s’agit d’une belle aventure qui vient de débuter.

Lorsque nous serons listés sur le premier exchange, notre objectif va être d’arriver avec du concret et d’ici là, nous sommes activement au travail chaque jour.

Nous souhaitons bonne chance à Sylare et son équipe, si vous voulez en savoir plus, visitez leur site sylare.io.

À LIRE AUSSI: