Decentraland a ouvert au public son monde virtuel basé sur la blockchain


Partager cet article:

Decentraland a ouvert au public son monde virtuel basé sur la blockchain

Comme promis, Decentraland a bien ouvert sa plateforme de monde virtuel au public ce 20 février.

Une année 2020 qui commence donc à voir fleurir des projets crypto et blockchain issus d’ICO de 2017.
Decentraland avait levé 20 millions de dollars en 2017 avec son ICO justement.

Des années de développement qui portent leurs fruits finalement pour certains projets, quand d’autres ont simplement disparus par manque de fonds ou du fait d’une gestion maladroite ou douteuse de la part de leurs dirigeants (Substratum par exemple).

Basé sur la blockchain Ethereum, ce monde virtuel 3D Decentraland permet donc d’explorer les villes et mondes créés par les utilisateurs ou bien de créer son propre monde virtuel en utilisant les outils et interface graphique en drag and drop mis à disposition par la plateforme VR (Virtual reality).

Il y a aussi une marketplace pour acheter des actifs comme du terrain sous forme de jetons NFT (LAND) afin de construire plus rapidement son monde virtuel sur Decentraland.

Meilleurs sites copy trading

Pour célébrer le lancement public de Decentraland, la plateforme organise un jeu sous forme de chasse au trésor avec des lots à gagner dont 1,25 million de jetons MANA !
L’ensemble des lots à gagner équivaudrait à environ 100 000 dollars.

Une organisation autonome décentralisée (DAO) a été créée afin de gérer l’évolution future du projet.

Un projet blockchain basé sur le jeu et l’animation 3D qui pourrait devenir un catalyseur lui aussi dans l’adoption des jeux et de la technologie blockchain auprès du grand public.
Le sport et le football s’y attachent aussi comme nous l’évoquions dans l’article sur Sorare et la Juventus.

Un cours Decentraland (MANA) actuellement autour des 0,055$/0,05€.

À LIRE AUSSI: