Coinbase condamnée par la CFTC à payer une amende de 6,5 millions de dollars pour des faits de “wash trading”


Partager cet article:

Coinbase condamnée par la CFTC à payer une amende de 6,5 millions de dollars pour des faits de wash trading

L’échange crypto américain Coinbase a été condamné par la Commodities Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis à payer une amende de 6,5 millions de dollars pour des faits de wash trading.

Le wash trading est une pratique qui consiste à simuler des opérations de trading afin de gonfler les chiffres de la plateforme de trading qui a recours à ces manipulations de marché.
Le but étant de créer une activité de marché trompeuse et artificielle afin d’attirer de nouveaux investisseurs et traders.

Ces activités de wash trading seraient intervenues sur la plateforme GDAX entre janvier 2015 et septembre 2018, GDAX s’appelle désormais Coinbase Pro.

À la suite d’enquêtes, le régulateur américain a constaté que Coinbase avait fourni de faux rapports concernant des transactions d’actifs numériques négociés sur sa plate-forme GDAX.

Coinbase exploitait alors deux programmes de trading automatisés, Hedger et Replicator, qui généraient des ordres qui parfois étaient identiques, avec pour conséquence de gonfler de manière artificielle les volumes de trading réalisés par Coinbase.

sorare 300x250

Une pratique qui est encore de mise parmi de nombreux échanges crypto afin d’obtenir une meilleure place au classement Coinmarketcap.

La CFTC a déclaré:

“Hedger et Replicator avaient des objectifs indépendants, dans la pratique, les programmes appariaient les ordres les uns avec les autres dans certaines paires de trading, ce qui se traduisait par des transactions entre des comptes appartenant à Coinbase.

Communiquer des informations de transaction fausses, trompeuses ou inexactes sape l’intégrité de la tarification des actifs numérique.

Cette mesure coercitive envoie le message que la Commission agira pour protéger l’intégrité et la transparence de ces informations.

La CFTC évoque d’autres opérations de wash trading concernant la paire de trading Litecoin/Bitcoin.

Sur une période de six semaines d’août à septembre 2016, un ancien employé de Coinbase a utilisé un appareil manipulateur afin de passer intentionnellement des ordres d’achat et de vente dans la paire de trading LTC/BTC sur GDAX qui correspondaient à des opérations visant à créer l’apparence trompeuse de liquidité et d’intérêt commercial dans Litecoin.

Une petite amende qui ne va pas bouleverser les comptes ni l’activité de Coinbase, l’échange crypto se prépare actuellement à entrer prochainement en bourse.

À LIRE AUSSI: