Le régulateur américain OCC autorise les banques à utiliser des stablecoins pour les activités de paiement


Partager cet article:

Le régulateur américain OCC autorise les banques à utiliser des stablecoins pour les activités de paiement

Une nouvelle de taille aux Etats-Unis où le régulateur américain des banques, l’OCC (Office of the Comptroller of the Currency), vient d’autoriser les banques du pays à utiliser des stablecoins pour les activités de paiement.

La lettre de l’OCC indique aussi que les banques peuvent désormais utiliser des réseaux de vérification de nœuds indépendants du type blockchains, c’est à dire Ethereum ou d’autres réseaux similaires.

L’Amérique légalise donc l’utilisation des cryptomonnaies par les banques comme moyen de paiement ainsi que leur participation dans des réseaux de technologie blockchain.

Brian P. Brooks, contrôleur par intérim de la monnaie, déclare:

«Alors que les gouvernements d’autres pays ont mis en place des systèmes de paiement en temps réel, les États-Unis se sont appuyés sur notre secteur de l’innovation pour fournir des technologies de paiement en temps réel.

Certaines de ces technologies sont construites et gérées par des consortiums bancaires et certaines sont basées sur des réseaux de vérification de nœuds indépendants tels que les blockchains.

«Le groupe de travail du président sur les marchés financiers a récemment défini un cadre solide pour inaugurer une ère d’infrastructure financière stable basée sur les monnaies, identifiant les risques importants tout en permettant à ces risques d’être gérés de manière indépendante de la technologie.

Notre lettre supprime toute incertitude juridique concernant le pouvoir des banques de se connecter à des blockchains en tant que nœuds de validation et ainsi de traiter des paiements en stablecoins au nom de clients qui exigent de plus en plus la vitesse, l’efficacité, l’interopérabilité et le faible coût associés à ces produits.
»

Par cette annonce, les Etats-Unis entendent donc bien combler leur retard sur des pays étrangers comme la Chine qui misent beaucoup sur la technologie blockchain.

meilleurs bots crypto trading

Les banques américaines ont donc désormais le feu vert pour utiliser les stablecoins et la technologie blockchain dans leurs activités bancaires, tout en respectant les lois et règles en vigueur, rappellent les propos tenus dans cette lettre.

Avec des investisseurs institutionnels qui achètent du Bitcoin BTC en masse, les régulateurs américains viennent donc conforter ces acteurs et les banques en ce qui concerne l’utilisation des cryptomonnaies et la technologie blockchain au sein des services bancaires du pays.

L’OCC vient ainsi officialiser la légitimité des réseaux blockchains qui peuvent désormais rivaliser avec des réseaux de transaction bien implantés historiquement comme SWIFT, ACH ou FedWire.

Le secteur crypto et blockchain qui marque donc des points sur le marché bancaire américain avec cette reconnaissance du régulateur.

Des nouvelles positives qui vont permettre à toute cette industrie d’accélérer son développement même si certaines startups comme Ripple affrontent justement les autorités américaines qui commencent à regarder de plus près ce secteur en plein développement qui vient bousculer la finance traditionnelle et les banques.

À LIRE AUSSI: