L’application de messagerie LINE ferme son échange crypto BITFRONT

Partager cet article:

L’application messagerie LINE ferme son échange crypto BITFRONT

En février 2020, l’application de messagerie japonaise LINE avait décidé de fermer son échange crypto BitBox afin de lancer BITFRONT qui ferme à son tour aujourd’hui.

Dans une annonce officielle sur son site, l’équipe de BITFRONT a confirmé la fermeture de la plateforme de trading « afin de continuer à développer l’écosystème de la blockchain LINE et l’économie des jetons LINK« .

« BITFRONT a été créé pour permettre aux utilisateurs de stocker en toute sécurité et d’échanger librement leurs actifs numériques.

Et, depuis le début, nous avons fait de notre mieux pour être un leader dans l’industrie de la blockchain. Cependant, malgré nos efforts pour surmonter les défis de cette industrie en évolution rapide, nous avons malheureusement déterminé que nous devions fermer BITFRONT afin de continuer à développer l’écosystème de la blockchain LINE et l’économie des jetons LINK.

Veuillez noter que cette décision a été prise dans le meilleur intérêt de l’écosystème de la blockchain LINE et n’est pas liée aux problèmes récents liés à certains échanges qui ont été accusés d’inconduite.

Par conséquent, le service BITFRONT a été fermé. Nous souhaitons exprimer notre gratitude et nos excuses à tous ceux qui ont utilisé nos services BITFRONT et ont partagé leur voix dans le développement de BITFRONT. »

Comme l’indique le communiqué de BITFRONT, la fermeture de l’échange crypto n’est pas liée à la faillite récente du géant FTX.

Le nom de FTX n’est pas cité dans l’annonce mais elle indique « certains échanges qui ont été accusés d’inconduite ».

Les utilisateurs qui détenaient du Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies sur cette plateforme de trading peuvent retirer leurs jetons numériques jusqu’au 31 mars 2023.

meilleure carte débit crypto 300 250

Actuellement en plein bear market, le secteur du crypto trading vit des moments difficiles avec une activité qui a chuté de 90% pour les acteurs majeurs du secteur tels que Binance, Coinbase, …

Un marché baissier encore plus difficile pour les petits acteurs comme BITFRONT qui préfère donc stopper son activité afin de se concentrer sur des activités en plein essor.

Le géant japonaise de la messagerie LINE s’est également lancé dans le business des NFT, cliquez ici pour lire notre article.

Autre victime de ce bear market, l’échange crypto AAX vient subitement de fermer ses portes comme l’a confirmé son PDG Ben Caselin qui vient de démissionner. Des utilisateurs qui risquent de ne pas être en mesure de récupérer leurs fonds sur cette plateforme peu connue du grand public.

Un secteur crypto sous tension au sein duquel de nouvelles faillites d’entreprises devraient certainement se produire prochainement.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: