Les candidats à la Présidentielle Américaine de 2020 qui soutiennent Bitcoin (BTC)


Partager cet article:

Les candidats à la Présidentielle Américaine de 2020 qui soutiennent Bitcoin (BTC)

Les candidats à la Présidentielle Américaine de 2020 qui soutiennent Bitcoin (BTC).

Bitcoin et les cryptomonnaies prenant de plus en plus d’importance dans l’économie et la vie quotidienne, la prochaine élection présidentielle Américaine sera certainement marquée par les candidats qui soutiendront Bitcoin et la blockchain ou ceux qui vont clairement s’y opposer.

La communauté bitcoin et de la cryptomonnaie est resté ébranlée après que le Président Américain Donald Trump a lancé une attaque cinglante sur Bitcoin et les cryptomonnaies, les qualifiant de “biens cryptographiques non réglementés” et fondés sur rien de concret (thin air a-t-il dit).

Le prix du Bitcoin a légèrement augmenté à la suite des commentaires de Trump alors que les traders et les investisseurs de Bitcoin parient que la reconnaissance de ce dernier par Bitcoin permettra de mieux faire connaître les cryptos et pourrait faire monter les prix.

Le fait que le Président Américain parle de Bitcoin indique bien l’importance que les cryptomonnaies sont en train de prendre.
Le fait que des banques refusent toute argent lié à une activité crypto montre bien leur peur de disparaître face à cette nouvelle technologie et ces moyens de paiement rapides.
Comment un virement bancaire peut-il encore prendre des jours ?…

Soutenir ou s’opposer à Bitcoin pour un candidat à la présidentielle, c’est se mettre une communauté de votants de son côté ou bien l’inverse, se mettre à dos les fans de Bitcoin et de Cryptomonnaie.
Les millenials, les jeunes de la nouvelle génération ont grandi avec les nouvelles technologies et voient certainement plus d’avenir dans Bitcoin que dans l’or classique.

On peut en conclure donc que la communauté Bitcoin et crypto va certainement être une population jeune et l’on sait que beaucoup de jeunes ne votent pas donc s’opposer à Bitcoin pour un candidat à la présidentielle Américaine ne devrait pas avoir énormément de conséquences quand on sait que juste 1% de la population serait impliqué dans les cryptomonnaies.

Donald Trump qui va se représenter en 2020 est donc un fervent opposant à Bitcoin, ses soutiens financiers comptent certainement les banques qui voient d’un mauvais oeil le développement de Bitcoin et des cryptomonnaies.

Joe Biden et Bernie Sanders n’ont jamais cité Bitcoin ou les cryptomonnaies.

Cela étant, voyons voir les candidats à la présidentielle Américaine de 2020 qui soutiennent Bitcoin.

Andrew Yang

Candidat Andrew Yang soutient Bitcoin

Dans un tweet de juillet 2018 annonçant sa politique cryptographique, Yang a indiqué qu’il accepterait Bitcoin (BTC), Ether (ETH) ou toute autre devise ERC20 en dons d’un montant maximal de 2 500 dollars, mais uniquement après que les donateurs potentiels aient rempli un formulaire appel de conformité afin d’avoir accès au portefeuille de la campagne.

Il a également demandé aux donateurs de garder l’adresse du portefeuille confidentielle pour éviter les dons introuvables (et donc illégaux).

Andrew Yang est donc un supporteur de Bitcoin et accepte même les dons en Bitcoin et Ethereum.

Andrew Yang est le partisan le plus en vue des cryptomonnaies.

Avocat, entrepreneur en technologie et fondateur de Volunteers for America, Yang s’intéresse suffisamment aux monnaies crypto pour accepter des dons en Bitcoin et Ether, mais le grand changement financier qu’il souhaite apporter est de donner plus d’argent à la population grâce à un système de revenu de base.

“Les investissements dans les cryptomonnaies et les actifs numériques ont largement dépassé nos cadres réglementaires aux États-Unis.
Nous devrions informer les investisseurs, les entreprises et les particuliers que le paysage et le traitement vont aller de l’avant pour soutenir l’innovation et le développement. La blockchain a un potentiel énorme.”

Jack Dorsey (PDG de Twitter) et Elon Musk (Fondateur de Tesla) soutiennent la candidature de Yang.

Tulsi Gabbard

Tulsi Gabbard soutient Bitcoin

Elle vient de Hawaï et souhaite également être président.

Elle s’intéresse suffisamment aux cryptomonnaies pour avoir investi entre 2 000 $ et 30 000 $ en ether et litecoin selon les formulaires de divulgation financière de la chambre des Députés, mais l’a fait en décembre 2017, au sommet du marché. elle peut donc avoir une vue un peu blasée des cryptomonnaies après avoir perdu son investissement de départ.

Cela ne remet pas en cause le fait qu’elle soit ouverte aux cryptomonnaies.

John McAfee

John Mcafee soutient Bitcoin

Citons John McAfee qui est un personnage phare du monde des cryptomonnaies par son attitude atypique et parfois déplacée ou très provocatrice. Un ultra libéral.

John McAfee qui est célèbre pour avoir inventé l’antivirus informatique qui porte toujours son nom, il avait revendu sa société.

Il se dit candidat à la présidentielle Américaine de 2020 mais ne peut pas réellement se présenter notamment parce qu’il n’a pas déclaré ses impôts depuis des années.

Son slogan est «Ne votez pas pour McAfee» et son site dit: «ne me posez pas de questions sur l’immigration, les relations étrangères, l’éducation, etc. Je n’en ai aucune idée.»
Il fait de Bitcoin et des cryptomonnaies le principal objectif de la campagne présidentielle 2020.

Il a déclaré:

«Nous pensons que la cryptomonnaie offre une opportunité historique unique à l’individu, une chance de se libérer, sans violence, et de devenir plus libre.
L’argent dirige tout dans ce monde et représente la plus forte des chaînes qui nous est imposée par un gouvernement incontrôlable.

Nous visons à rompre cette chaîne pour le plus grand nombre de personnes possible en les aidant à se familiariser avec une technologie capable de leur donner les moyens de le faire.”

Bien entendu, McAfee affirme également ne pas avoir déclaré d’impôts sur le revenu au niveau fédéral pendant huit ans et ne se présentera donc pas sur le sol américain en dehors de sa “NON” campagne électorale.

Conclusion.

Au final, s’il ne doit en rester qu’un c’est donc Andrew Yang.

Le seul candidat crédible à la candidature Américaine de 2020 qui soutient Bitcoin et les cryptomonnaies.

Les autres candidats se prononceront peut-être plus tard dans la campagne qui vient tout juste de démarrer aux Etats-Unis.

L’élection présidentielle Américaine de 2020 est donc l’année prochaine, beaucoup d’évènements vont se produire d’ici là dans les cryptomonnaies et la technologie blockchain.

L’arrivée de BAKKT en septembre 2019, l’éventualité d’un ETF approuvé par la SEC, Starbucks a commencé à accepter Bitcoin via une application, Airbnb aussi.
Il y a aussi le halving de Bitcoin en mai 2020, le prix de Bitcoin devrait donc évoluer d’ici l’élection Américaine de 2020 avec une adoption des cryptomonnaies qui va donc s’accélérer.

Les candidats à la présidentielle Américaine changeront donc peut-être leur avis sur Bitcoin et les cryptomonnaies avec le temps.
On sait bien que les politiciens suivent les tendances qui les mettent en avant pour obtenir les votes dont ils ont besoin.

À LIRE AUSSI: