Janet Yellen, la secrétaire au Trésor de Joe Biden, demande à ce que les stablecoins soient régulés au plus vite


Partager cet article:

Janet Yellen, la secrétaire au Trésor de Joe Biden, demande à ce que les stablecoins soient régulés au plus vite

Alors que le cours Bitcoin BTC a chuté sous les 30000 dollars, toute l’attention des autorités américaines se porte sur les stablecoins (Tether USDT, USDC, BUSD, pour citer quelques exemples).

Hier, avait lieu aux Etats-Unis une réunion au sommet pour Janet Yellen, la secrétaire au Trésor de Joe Biden, qui réunissait autour d’elle le président de la Réserve fédérale (FED), Jerome Powell, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler, et le président de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), Rostin Behnam.

Cette réunion avait pour sujet les stablecoins crypto qui occupent une place de plus en plus importante dans l’espace financier international, un fait qui préoccupe les autorités américaines.

La secrétaire au Trésor a été claire dans ses déclarations, elle demande à ce que les stablecoins soient régulés au plus vite.
Elle exhorte les régulateurs financiers américains à mettre en œuvre de nouvelles règles sur les stablecoins.
Janet Yellen pense que ce type de crypto-monnaie se développe rapidement et que les autorités devraient «agir rapidement».

“Lors de la réunion, les participants ont discuté de la croissance rapide des stablecoins, des utilisations potentielles des jetons stables comme moyen de paiement et des risques potentiels pour les utilisateurs finaux, le système financier et la sécurité nationale. La secrétaire a souligné la nécessité d’agir rapidement pour garantir la mise en place d’un cadre réglementaire américain approprié.”, peut-on lire dans le communiqué de l’administration américaine.

Ce n’est pas la première fois que l’idée d’une réglementation plus stricte des stablecoins est évoquée aux États-Unis. En décembre 2020, un projet de loi a été proposé qui obligerait les entreprises émettant des stablecoins à disposer d’une licence bancaire.

Meilleurs sites copy trading

Des stablecoins de plus en plus encombrants

Les autorités américaines ont notamment en ligne de mire le Tether USDT qui n’est pas basé aux Etats-Unis et qui représente aujourd’hui des dizaines de milliards de dollars sur le marché crypto.
Sans oublier, Diem, la filiale de Facebook, qui doit aussi lancer son stablecoin cette année.

Rappelons enfin le stablecoin de Binance, le BUSD, qui a récemment dépassé le seuil des dix milliards de dollars en capitalisation boursière. Un stablecoin émis par la société Paxos qui est basée aux Etats-Unis.

Au total, c’est plus de 114 milliards de dollars en stablecoins qui sont désormais présents sur les marchés et que les autorités américaines commencent donc à regarder de beaucoup plus près.
Tether représente plus de la moitié de ce marché avec 60 milliards de dollars en USDT.

Si 114 milliards de dollars ce n’est pas grand chose par rapport au système financier mondial, ces stablecoins commencent à se faire remarquer auprès des autorités de régulation qui craignent aussi pour la souveraineté monétaire de leurs monnaies nationales.

Comme l’a déclaré le département du Trésor, le groupe de régulateurs prévoit de publier des recommandations dans les mois à venir afin de combler les lacunes réglementaires concernant les stablecoins.
Il faut donc s’attendre à de mesures et des réglementations encore plus strictes concernant les stablecoins, des régulations qui pourraient bousculer le marché crypto dans le futur et impacter le cours du BTC et des autres cryptomonnaies.

La Chine travaille aussi activement au lancement de son yuan numérique et s’assure que l’attention de ses concitoyens ne se déporte pas sur des monnaies numériques alternatives en les excluant tout simplement du pays.

Suivez Conseils Crypto sur Google ActualitésTelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: