ETH 2.0 est en bonne voie pour novembre selon un développeur Ethereum de Prysmatic Labs


Partager cet article:

ETH 2.0 est en bonne voie pour novembre selon un développeur Ethereum de Prysmatic Labs

La blockchain Ethereum sature et attend désespérément un nouveau souffle avec le lancement de son mode proof of stake via ETH 2.0.

Délai repoussé plusieurs fois comme pour tout développement informatique complexe et laborieux, le mois de novembre 2020 pourrait peut-être venir libérer la blockchain Ethereum de cette saturation pesante.

Le succès et l’euphorie de la finance décentralisée DeFi ont ajouté encore plus de pression sur les développeurs; les protocoles et Dapps Defi saturant encore d’avantage le réseau Ethereum qui a vu les frais de transaction exploser !

Dans un article de blog très complet, le développeur Ethereum Raul Jordan indique que, selon lui, le lancement de ETH 2.0 est en bonne voie pour novembre.

“Si tout se passe bien, novembre semble toujours bon pour un lancement de notre point de vue.” dit-il sur son blog Medium.

Raul Jordan est un développeur informatique qui travaille actuellement sur ETH 2.0 chez Prysmatic Labs qui avait lancé un testnet ETH 2.0 en avril dernier.

Par rapport à l’avancement des tests et du travail qu’il reste à faire afin de lancer le mainnet ETH 2.0, Raul Jordan se dit donc confiant sur un lancement en novembre 2020.

Tout cela bien sûr s’il n’y a pas de problème significatif ou de gros bugs découverts d’ici là.

Dans son article “Road to mainnet”, le développeur détaille précisément le travail qu’il reste à accomplir afin de libérer la blockchain Ethereum de cette saturation qui préoccupe Vitalik Buterin, les développeurs de Dapps Ethereum et tout le reste de la communauté crypto.

Il émunère ainsi les étapes à venir avant d’envisager de lancer ETH 2.0:

Deuxième audit de sécurité
Implémentation du standard eth2.0-apis dans Prysm pour l’interopérabilité client
Conclure les sorties volontaires dans Prysm
Une interface utilisateur Web complète pour Prysm
Test Fuzz et résolution de bogues importants avant de passer au mainnet
Améliorations de Slasher
Format de protection contre les barres obliques commun pour le transport des clés entre les clients eth2
Synchronisation de la subjectivité faible

Le développeur revient notamment sur l’importance de la sécurité et indique que le projet de test ETH 2.0 est notamment audité par des sociétés externes comme Quantstamp ou l’entreprise Trail of Bits, spécialisée en cybersécurité.

“En se rapprochant du mainnet, avoir 2 audits de code complets pour notre client eth2 est essentiel pour la sécurité de nos stakers et afin que nous puissions également identifier les moyens d’améliorer notre client avec les meilleures pratiques en matière de code.

Avoir deux organisations distinctes, Quantstamp et Trail of Bits, examiner notre code indépendamment est également bénéfique car Trail of Bits peut déjà commencer à regarder le code dans le contexte de l’audit précédent et identifier les endroits où le code a peut-être changé depuis lors ou les endroits où il bénéficierait d’un examen plus approfondi.” indique Raul Jordan.

Novembre, c’est dans deux mois, reste à voir si ce délai sera tenu par les développeurs Ethereum comme semble y croire Raul Jordan.

Dans un article précédent, nous avions évoqué le développeur Ethereum Afri Schoedon qui table lui aussi pour un lancement d’ETH 2.0 en novembre.

Rendez-vous donc en novembre avec l’espoir de voir finalement le lancement d’ETH 2.0.

Un cours Ethereum qui devrait exploser si les développeurs Ethereum réalisent ce lancement et basculent effectivement sur le mainnet ETH 2.0.

À LIRE AUSSI: