L’arrivée du Dogecoin dans les distributeurs automatiques Bitcoin of America fait monter le cours DOGE

Partager cet article:

L'arrivée du Dogecoin dans les distributeurs automatiques Bitcoin of America fait monter le cours DOGE

Si le cours Cardano (ADA) est en hausse suite à l’annonce du lancement du staking ADA sur Coinbase, le cours DOGE est lui aussi en forte hausse sur Binance du fait de l’arrivée du Dogecoin dans les distributeurs automatiques Bitcoin of America.

Contrairement à la France où les distributeurs automatiques de Bitcoin sont inexistants, le secteur des Bitcoin ATM est lui en plein boom aux Etats-Unis qui comptent l’essentiel du parc des guichets automatiques crypto dans le monde. L’Amérique revendique en effet plus de 32200 DAB Bitcoin, d’après le site CoinATMRadar.
Il y a même désormais des distributeurs automatiques de NFT qui commencent à fleurir à New York.

La société Bitcoin of America, qui compte plus de 1800 BTM dans 31 États du pays, a donc annoncé l’arrivée du Dogecoin (DOGE) dans ses distributeurs automatiques de cryptomonnaies qui proposaient déjà du Bitcoin (BTC) bien sûr, ou de l’Ethereum (ETH).

Le Dogecoin, cryptomonnaie devenue populaire dans le monde entier grâce à Elon Musk, va être encore plus accessible au grand public à travers les Etats-Unis.

Une nouvelle qui a réjoui les fans et supporters du Dogecoin et qui a également fait monter le cours DOGE qui est en hausse de plus de 10% aujourd’hui.

meilleurs bots crypto trading

L’arrivée du Dogecoin dans les distributeurs automatiques crypto de Bitcoin of America pourrait avoir un effet positif sur la demande pour ce jeton qui reste populaire malgré la concurrence du Shiba Inu (SHIB).

Des distributeurs automatiques de Bitcoin et de cryptomonnaies qui sont de plus en plus nombreux alors que certains pays freinent le développement de ces machines comme au Royaume-Uni qui vient d’interdire les distributeurs automatiques de crypto.

Un cours Dogecoin actuellement autour de 0,13$/0,12€ sur Binance.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: