La plateforme de trading CryptoCom obtient l’approbation des autorités canadiennes

Partager cet article:

La plateforme de trading CryptoCom obtient l'approbation des autorités canadiennes

Tout comme d’autres échanges crypto majeurs, tels que Binance ou Kraken, la plateforme de trading CryptoCom continue son expansion internationale.

Après l’Italie, CryptoCom a déclaré avoir signé un engagement de pré-enregistrement avec la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) au Canada.

Un accord qui est reconnu par le régulateur canadien ainsi que par toutes les juridictions canadiennes du pays, ce qui va permettre à l’entreprise de développer légalement son activité auprès du public canadien.

Suite à la signature de cet engagement, CryptoCom devient la première plateforme mondiale de crypto-monnaie fonctionnant actuellement en conformité avec les réglementations imposées par le Canada.

La plateforme crypto indique également avoir obtenu un accès réglementaire aux îles Caïmans et à la Corée du Sud.
L’entreprise revendique plus de 50 millions d’utilisateurs dans le monde.

meilleurs bots crypto trading

Le PDG de Crypto.com, Kris Marszalek, a déclaré:

« La conformité souligne tout ce que nous faisons chez Crypto.com. Le marché nord-américain, et le Canada en particulier, représentent un domaine de croissance potentiel important pour le marché de la crypto, et nous sommes fiers de travailler avec la CVMO et la CSA pour fournir aux clients canadiens un accès à une plateforme mondiale sûre, sécurisée et fiable.”

Alors que la pression des régulateurs s’accentue sur les échanges crypto à travers le monde, CryptoCom et ses principaux concurrents obtiennent progressivement des licences réglementaires à l’international.

Récemment, l’échange crypto Binance a ainsi obtenu une licence crypto en Espagne.

Malgré un hiver crypto rigoureux, les plateformes de trading continuent donc leur développement en attendant le retour d’un marché crypto haussier qui repose essentiellement sur une remontée du cours Bitcoin (BTC) qui reste toujours aussi hésitant.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: