ConsenSys sévèrement critiquée suite à sa décision de collecter les données des utilisateurs du portefeuille crypto MetaMask

Partager cet article:

ConsenSys sévèrement critiquée suite à sa décision de collecter les données des utilisateurs portefeuille crypto MetaMask

La colère gronde au sein de la communauté crypto depuis que ConsenSys, la société derrière le portefeuille crypto MetaMask, a annoncé qu’elle va collecter les données des utilisateurs qui utilisent Infura comme fournisseur RPC par défaut dans MetaMask.

Plus précisément, l’entreprise va collecter l’adresse du portefeuille crypto et l’adresse IP lorsque l’utilisateur envoie une transaction via MetaMask.

La récente mise à jour de la politique de confidentialité de ConsenSys confirme cette décision qui ne plaît guère à la communauté crypto qui prône la décentralisation et le respect de la vie privée des utilisateurs.

« Informations collectées par Infura lorsque vous utilisez Infura comme fournisseur RPC par défaut dans MetaMask.

https://metamask.io/ (« MetaMask ») et https://infura.io/ (« Infura ») sont tous deux des produits proposés par la Société et Infura est le fournisseur d’appel de procédure à distance (RPC) par défaut dans MetaMask.

Lorsque vous utilisez Infura comme fournisseur RPC par défaut dans MetaMask, Infura collecte votre adresse IP et votre adresse de portefeuille Ethereum lorsque vous envoyez une transaction.

Cependant, si vous utilisez votre propre nœud Ethereum ou un fournisseur RPC tiers avec MetaMask, ni Infura ni MetaMask ne collecteront votre adresse IP ou votre adresse de portefeuille Ethereum (mais vous devez savoir que vos informations seront soumises à toute collecte d’informations effectuée par le fournisseur RPC que vous utilisez et leurs conditions concernant cette collecte). », déclare Consensys.

Comme le précise ConsenSys, cette collecte de données utilisateurs ne s’applique pas si la personne utilise son propre nœud Ethereum (ETH) ou un fournisseur RPC tiers avec MetaMask.

Face à la colère des utilisateurs de ce crypto wallet très populaire dans la finance décentralisée DeFi, Dan Finlay, fondateur de MetaMask, a déclaré sur Twitter:

« Je pense que nous pourrons régler ce problème bientôt. Nous n’utilisons pas les adresses IP même si elles sont stockées temporairement, ce qui n’est pas nécessaire, car nous ne les utilisons pour rien. »

Meilleurs sites copy trading

Cette affaire éclate juste après l’effondrement de l’échange crypto FTX qui a déjà considérablement bouleversé la communauté crypto.

Sur Twitter, certains utilisateurs diffusent désormais une liste de portefeuilles crypto concurrents à MetaMask dont BlockWallet, MyEtherWallet, Trust Wallet, ZenGo, …

Face à cette levée de boucliers, ConsenSys pourrait donc revoir prochainement sa copie si elle ne veut pas voir fuir de nombreux utilisateurs vers la concurrence.

Récemment, c’est également Uniswap (UNI) qui a publié une politique de confidentialité indiquant que l’échange crypto décentralisé collecte désormais des données à partir de portefeuilles d’utilisateurs, et ce, « pour améliorer l’expérience utilisateur », déclare Uniswap.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: