Binance va ajouter le staking de la cryptomonnaie COSMOS (ATOM) le 5 décembre 2019

Binance va ajouter le staking de la cryptomonnaie COSMOS (ATOM) le 5 décembre 2019

Après l’annonce de l’intégration du staking de la cryptomonnaie Tezos (XTZ), Binance annonce donc l’ajout de la cryptomonnaie COSMOS (ATOM) le 5 décembre 2019.

La plateforme de staking de Binance reversera donc des récompenses en jetons ATOM pour le staking de la cryptomonnaie COSMOS.

Annoncé sur son site, Binance détaille le programme de staking pour la crypto monnaie COSMOS:

Programme mensuel pour l’airdrop du staking ATOM

À partir du 5 décembre 2019, Binance commencera à prendre des instantanés horaires des soldes ATOM des utilisateurs à 00h00 UTC.

La distribution du staking ATOM sera calculée comme suit:

ATOM généré par chaque utilisateur = Total des récompenses de staking ATOM reçues par Binance * Ratio de détention des utilisateurs ATOM.
Ratio de détention ATOM par utilisateur = Tokens ATOM détenus par utilisateur / Staking Total ATOM généré par Binance.

Les utilisateurs doivent posséder au moins 0,5 ATOM pour pouvoir prétendre à des récompenses.
La distribution initiale des récompenses de staking ATOM sera calculée jusqu’au 1er janvier 2020, le montant total distribué étant égal au cumul des récompenses accumulées sur les avoirs au cours de la période.

Les récompenses ATOM sont calculées quotidiennement (instantanés horaires) et distribuées mensuellement.
Les distributions seront terminées avant le 20 de chaque mois.

Cosmos (ATOM) vient donc s’ajouter à la liste des cryptomonnaies déjà présentes sur la plateforme de staking Binance: 

Tezos (XTZ)
NEO pour gagner du GAS.
Ontology (ONT) pour gagner du ONG.
VET pour recevoir VTHO.
Komodo (KMD)
Algorand (ALGO)
Qtum (QTUM)
Stratis (STRAT)
Tron (TRX)
Elrond (ERD)
Fetch.ai (FET)
Harmony (ONE)

Le staking de Stellar XLM a été arrêté récemment sur Binance Staking.

Un cours COSMOS (ATOM) qui pourrait être impacté par cette nouvelle et son intégration à Binance Staking le 5 décembre 2019.

À LIRE AUSSI: