Binance US a choisi Brian Shroder comme nouveau président


Partager cet article:

Binance US a choisi Brian Shroder comme nouveau président

Suite au départ précipité de son précédent CEO Brian Brooks, Binance US vient d’annoncer la nomination de Brian Shroder au poste de président de l’entreprise.

“Brian supervisera la stratégie et l’exécution de l’entreprise, la collecte de fonds, le développement des affaires et de l’entreprise, ainsi que la gestion des fonctions juridiques, RH, produit et technologie de l’entreprise.”, indique le communiqué de Binance US.

Avant Binance.US, Shroder supervisait les opérations d’Ant Group en Asie du Sud-Est et était responsable de la stratégie et du développement commercial pour les entités Uber Chine et Uber Technologies.

Face à une pression de plus en plus importante de la part des régulateurs, le nouveau président de Binance US a du pain sur la planche afin de ratttraper ses principaux concurrents leaders du marché que sont Coinbase et Kraken notamment.

Brian Shroder a déclaré:

«En moins de deux ans, Binance.US s’est imposé comme une entreprise rentable et conforme à la réglementation qui sert des millions de clients à travers le pays.

Ayant déjà travaillé pour plusieurs entreprises en hyper-croissance, il est clair pour moi que Binance.US a tous les ingrédients pour devenir le plus grand et le plus réussi des échanges de crypto-monnaie et d’actifs numériques aux États-Unis.

J’ai hâte de travailler avec l’équipe pour développer davantage une organisation centrée sur le client qui mène grâce à notre technologie supérieure et à notre concentration sur la fourniture de produits et de services innovants. De plus, j’ai hâte de partager notre histoire passionnante avec la communauté des investisseurs au sens large alors que nous commençons notre cheminement vers l’introduction en bourse.»

sorare 300x250

Comme l’a indiqué le PDG de Binance, Changpeng Zhao dit “CZ”, l’entreprise se donne trois ans afin de faire entrer en bourse Binance US.

L’arrivée d’un nouveau président devrait apporter un peu de stabilité à l’entreprise particulièrement srutée par les autorités de régulation, avec en ligne de mire notamment son stablecoin BUSD dont la capitalisation ne cesse de progresser.

Des autorités qui n’hésitent pas à menacer les startups crypto américaines de poursuites judiciaires, comme vient de le faire la SEC qui entend assigner en justice Coinbase si la plateforme de trading lance son produit de prêt crypto.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: