Pour Bank of America, le réseau blockchain Solana (SOL) pourrait devenir le Visa de la crypto

Partager cet article:

Pour Bank of America, le réseau blockchain Solana (SOL) pourrait devenir le Visa de la crypto

La blockchain Solana est de plus en plus populaire auprès des investisseurs et traders, sa cryptomonnaie  SOL a notamment créé la surprise en 2021 lorsqu’elle a dépassé Cardano (ADA) et XRP pour atteindre le top 5 du classement Coinmarketcap.

Concurrent majeur du réseau Ethereum (ETH), le réseau Solana met en avant ses vitesses de transaction élevées ainsi que ses coûts et frais très bas.

Alkesh Shah, analyste en crypto et actifs numériques chez Bank of America, a publié une note de recherche dans laquelle il a identifié le potentiel de l’écosystème de la blockchain Solana, il estime tout simplement que Solana pourrait devenir le « Visa de la crypto ».

L’analyste indique notamment:

« Sa capacité à fournir un débit élevé, un faible coût et une facilité d’utilisation crée une blockchain optimisée pour les cas d’utilisation des consommateurs tels que les micropaiements, la DeFi, les NFT, les réseaux décentralisés (Web3) et les jeux.

Ces innovations permettent le traitement d’environ 65000 transactions par seconde, à la pointe de l’industrie, avec des frais de transaction moyens de 0,00025$, tout en restant relativement décentralisés et sécurisés. »

Le point faible du leader Ethereum est en effet la vitesse de ses transactions qui est encore insuffisante et qui ne parvient pas à répondre à la demande.
Le réseau ETH se limite en effet à 12 TPS (transaction par seconde) pour son réseau principal, hors transactions traitées via des solutions de couche 2.
Visa traite en moyenne 1700 transactions par seconde (TPS), avec une limite théorique de 24000 TPS.

Plus évolutive que son aînée Ethereum, la blockchain Solana affiche une limite théorique de 50000 TPS, loin devant les performances du réseau leader ETH.

Meilleurs sites copy trading

C’est justement la plus grande évolutivité de Solana par rapport à Ethereum qui fait dire à Alkesh Shah que Solana a le potentiel de devenir ce Visa de la crypto. Reléguant ainsi Ethereum à se concentrer sur des cas d’utilisation de « transaction et identité, stockage et chaîne d’approvisionnement à haute valeur », alors que le réseau ultra-rapide de Solana prendrait en charge des transactions courantes qui nécessitent effectivement des vitesses de transaction élevées.

« Ethereum donne la priorité à la décentralisation et à la sécurité, mais au détriment de l’évolutivité, ce qui a entraîné des périodes de congestion du réseau et des frais de transaction parfois supérieurs à la valeur de la transaction envoyée.

Solana donne la priorité à l’évolutivité, mais une blockchain relativement moins décentralisée et sécurisée a des compromis, illustrés par plusieurs problèmes de performances réseau depuis sa création. », indique Alkesh Shah.

La blockchain Solana a en effet été récemment victime d’attaques DDos (attaques par déni de service distribué) répétées, impactant l’activité de son réseau blocchain.

Nouvelle blockchain en vogue, Solana (SOL) n’est bien sûr pas la seule prétendante à détrôner le leader Ethereum. Cardano (ADA), Avalanche (AVAX), Terra (LUNA), Fantom (FTM) et Polygon (MATIC) entendent bien se faire une place de choix dans ce secteur où la concurrence est de plus en plus féroce.

L’avenir nous dira donc si cet analyste de Bank of America avait vu juste au sujet du potentiel de la blockchain Solana.

Si vous souhaitez acheter le jeton SOL de Solana, il est disponible sur Binance, Kucoin ou Kraken.

À LIRE AUSSI: