Anthony Di Iorio, cofondateur Ethereum, annonce qu’il quitte le monde de la crypto en raison de problèmes de sécurité


Partager cet article:

Anthony Di Iorio, cofondateur Ethereum, annonce qu'il quitte le monde crypto en raison de problèmes de sécurité

Avec Bitcoin, la blockchain Ethereum est l’une des réussites phares du secteur crypto.

Les cofondateurs du projet Ethereum ont donc profité de la hausse astronomique du cours ETH ces dernières années, certains devenant millionnaires ou même milliardaires.

Si cela fait rêver, il y a aussi le revers de la médaille lorsque vous devenez très riche et que votre identité est connue de tous, vous devenez en quelque sorte une cible pour des criminels qui aimeraient mettre la main sur ce trésor personnel en cryptomonnaie.

Dans une interview avec Bloomberg, Anthony Di Iorio, entrepreneur canadien connu comme l’un des premiers investisseurs dans Bitcoin et co-fondateur d’Ethereum, a annoncé qu’il se distanciait du monde crypto en raison de problèmes de sécurité.

Afin de se retirer de l’espace crypto, Di Iorio va vendre sa société blockchain, Decentral Inc., et rompra les liens avec plusieurs autres startups crypto avec lesquelles il est impliqué depuis 2013.
Di Iorio avait annoncé sa retraite de Decentral il y a deux ans, restant en tant que membre du conseil consultatif. Cependant, il est rapidement revenu dans l’entreprise pour y jouer un rôle de direction.

Meilleurs sites copy trading

Decentral est une société de développement de logiciels basée à Toronto qui a lancé des produits tels que Jaxx, un portefeuille d’actifs numériques et d’applications décentralisées. Jaxx compte actuellement plus d’un million d’utilisateurs.

Auprès du populaire Vitalik Buterin, Anthony Di Iorio était responsable du financement initial du projet et de la blockchain Ethereum qui a été lancée le 30 juillet 2015.
Parmi les autres cofondateurs Ethereum, on peut notamment citer Charles Hoskinson (Cardano), Joe Lubin, Gavin Wood, Mihai Alisie, Amir Chetrit ou Jeffrey Wilcke,

Après de tels succès dans le secteur crypto et blockchain, Di Iorio craint donc pour sa sécurité en raison de sa fortune personnelle accumulée.
S’il refuse de commenter davantage la question de sa sécurité personnelle, il déclare que son “profil à risque” est l’une des principales raisons de sa retraite du monde crypto.

«C’est un profil à risque qui ne me passionne pas trop. Je ne me sens pas forcément en sécurité dans cet espace. Si je me concentrais sur des problèmes plus importants, je pense que je serais plus en sécurité.

Je suis un gars de la crypto et je ne veux pas être connu comme une personne de la crypto. Je veux être connu comme un résolveur de problèmes.», déclare-t-il.

Des “profils à risque”, comme l’indique Di Iorio, qui sont effectivement contraints de faire appel à du personnel de sécurité afin de les protéger de toute tentative d’enlèvement, de vol ou d’intimidation.
Tout comme les stars et les célébrités, il faut s’en accommoder ou tenter de retourner dans l’anonymat comme espère le faire Anthony Di Iorio qui souhaite redevenir une simple personne civile anonyme, un “nobody”.

Suivez Conseils Crypto sur Google ActualitésTelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: