Vitalik Buterin publie une roadmap pour Ethereum 2.0 sur les 5 à 10 ans à venir


Partager cet article:

Vitalik Buterin publie une roadmap pour Ethereum 2.0 sur les 5 à 10 ans à venir

Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, a publié une roadmap pour la blockchain Ethereum version 2.0 et sa vision sur les 5 à 10 ans à venir.

Cela peut paraître une éternité dans la sphère crypto et Vitalik précise bien sûr que des changements pourront intervenir en fonction de l’évolution technologique et cryptographique.

L’étape majeure pour la blockchain Ethereum est bien sûr de passer du mode Proof of Work (PoW) à Proof of Stake (PoS), preuve de travail à preuve de participation.

Il rappelle que ce passage de preuve de travail à preuve de participation vise à résoudre les problèmes d’échelle et de capacité que rencontre la blockchain Ethereum.

“Voici ma vision approximative de ce à quoi pourraient ressembler les ~ 5-10 prochaines années d’eth2 et au-delà. La feuille de route ci-dessous reflète mes propres opinions, d’autres (y compris mes futures versions) peuvent avoir des perspectives différentes! Les détails peuvent bien sûr changer à mesure que nous découvrons de nouvelles informations ou de nouvelles technologies.” dit-il sur Twitter.

De plus en plus d’applications et dApps fonctionnant sur Ethereum ont pour conséquences d’engorger la blockchain qui s’est déjà retrouvée saturée.

Prévu vers juillet 2020, si tout se passe bien, ce passage essentiel pour la blockchain Ethereum permettra donc de renforcer la sécurité de la blockchain en rendant beaucoup plus coûteuse toute tentative d’attaque ou de prise de contrôle sur Ethereum.

roadmap ethereum 2 vitalik buterin

Il y distingue la phase 0 de préparation de passage de la blockchain Ethereum en mode proof of stake et la phase 1 qui est le stade où la blockchain utilise ce nouveau protocole avec la possibilité d’utiliser de nouvelles technologies comme celle appelée rollups (cumul) permettant un nombre beaucoup plus important de transactions sur le réseau.

La phase 1 est donc la fusion de Ethereum 1 et la nouvelle blockchain en mode PoS.

D’autres outils seront introduits pour rendre la blockchain encore plus performante ainsi que des éléments axés sur la cryptographie résistante quantique potentielle (potential quantum resistant cryptography).

La première étape consiste surtout à passer le plus facilement du mode PoW à PoS avec une compatibilité optimale afin de garantir le succès de cette opération sur laquelle repose l’avenir de la blockchain Ethereum qui doit absolument augmenter ses capacités de traitement.

Là où des blockchains concurrentes comme Tezos ou EOS se sont positionnées en mettant en avant justement leurs capacités à traiter beaucoup plus de transactions qu’Ethereum.

Dans le fil de discussion sur Twitter, un internaute a demandé à Vitalik Buterin en quoi Ethereum est mieux que Bitcoin ?

Vitalik répond:

1. Le sharding et les ZKP garantissent un coût de vérification beaucoup moins cher que de recalculer personnellement chaque tx. 2. PoS et non PoW. 3. Vérification apatride. 4. Prend en charge les contrats intelligents arbitraires (comme eth aujourd’hui). 5. Prend en charge une forte confidentialité à L2. 6. Temps de bloc de 12s, chaque bloc équivaut à de nombreuses confs”

Reste donc à Vitalik Buterin et aux développeurs Ethereum de finaliser ce passage de la blockchain Ethereum du mode Proof of work vers Proof of stake.

Ce stade franchi, la blockchain Ethereum entrera effectivement dans une nouvelle ère que Vitalik a voulu décrire dans sa roadmap Ethereum 2.0.

Les développeurs Ethereum ont déclaré dans le passé que ce passage en mode PoS pourrait intervenir vers juillet 2020, lisez notre article à ce sujet: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: