Le site de vidéos X Pornhub accepte désormais les paiements en Bitcoin BTC et Litecoin LTC


Partager cet article:

Le site de vidéos X Pornhub accepte désormais les paiements en Bitcoin BTC et Litecoin LTC

Le développement des nouvelles technologies a toujours été lié au sexe et au porno, que ce soit pour le développement d’internet ou d’autres technologies du passé comme le DVD, CDrom, magnétoscope, etc…

Le célèbre site de films x et liveshow en streaming Pornhub fait donc reparler de lui et des cryptomonnaies en annonçant qu’il accepte désormais le paiement en Bitcoin BTC et Litecoin LTC.

Si ce site connu dans le monde entier avait fait parler de lui durant la crise du Coronavirus/Covid19 en proposant des promotions pour les personnes en confinement à la maison, le fait d’ajouter Bitcoin comme mode de paiement va donc lui assurer une belle couverture médiatique.

Pornhub avait déjà intégré du paiement en cryptomonnaie avec Verge XVG notamment ou Tron TRX.

Lorsque Paypal avait annoncé qu’il ne serait plus possible de payer avec sa solution de paiement sur ce site adulte, Pornhub s’était logiquement tourné vers des solutions alternatives dont les cryptomonnaies comme le Tether USDT.

sorare 300x250

Reste à voir donc quel succès va rencontrer Pornhub Premium avec le paiement en Bitcoin et Litecoin, sur ce site x qui compte pas moins de 3 milliards de visiteurs par mois dans le monde.

Avec une adoption croissante dans l’utilisation de BTC et d’autres cryptomonnaies, le paiement en Bitcoin devrait logiquement progresser même s’il y a encore peu de personnes qui utilisent ce mode de paiement au quotidien.

Le secteur du divertissement pour adultes qui voit aussi de la spéculation apparaître pour les noms de domaines en .crypto.
Comme nous l’avons vu dans un article récent, le nom de domaine sex.crypto a été vendu pour plus de 70 000 euros !

Des noms de domaines gérés par Unstoppable Domains et considérés comme résistants à la censure.
Le nom de domaine sexe.crypto sera bientôt disponible à la vente, avis aux amateurs.

À LIRE AUSSI: