3,6 milliards de dollars en Bitcoin disparaissent d’un échange crypto sud-africain


Partager cet article:

3,6 milliards de dollars en Bitcoin disparaissent d'un échange crypto sud-africain

Nouvelle affaire retentissante où des milliards de dollars en Bitcoin ont disparu d’un échange crypto sud-africain, les dirigeants sont en fuite.

3,6 milliards de dollars auraient ainsi été volés par les fondateurs de l’échange crypto AfriCrypt !
AfriCrypt a été fondé en 2019 et été dirigé par les frères Ameer et Raees Cajee.

Les fondateurs d’AfriCrypt ont disparu avec 69 000 bitcoins BTC selon un rapport de Bloomberg.
Un cabinet d’avocats du Cap (Hanekom) engagé par des investisseurs a déclaré ne pas pouvoir localiser les frères et a signalé l’affaire aux Hawks, une unité d’élite de la police nationale.

Les faits remontent à avril 2021 où les utilisateurs de la plateforme ont été informés d’un piratage informatique de l’échange crypto et qu’il ne fallait pas prévenir les autorités afin de faciliter la récupération des fonds crypto volés.
Il a ensuite été constaté que Ameer Cajee et Raees Cajee transféraient les fonds des investisseurs à partir d’un compte à la First National Bank (FNB) basée à Johannesburg pour ensuite disparaître.

Les avocats de Hanekom avaient notamment déclaré:

“Nous étions immédiatement méfiants car l’annonce implorait les investisseurs de ne pas engager de poursuites judiciaires. Les employés d’Africrypt ont perdu l’accès aux plates-formes back-end sept jours avant le piratage présumé.”

Meilleurs sites copy trading

AfriCrypt attirait des investisseurs fortunés en promettant des rendements allant jusqu’à 10 % par jour.

Le site internet AfriCrypt a été depuis fermé et les fondateurs en fuite ne sont plus joignables ni localisables.

L’enquête en cours révèle que les fonds communs d’Africrypt ont été transférés afin que les cryptomonnaies soient passées par des mélangeurs (mixer) ou envoyées vers des grandes pools de bitcoins afin de les rendre essentiellement introuvables.

Avec près de 4 milliards de dollars de pertes, ce nouveau scam représenterait l’une des plus grosses arnaques jamais enregistrée dans le secteur des crypto-monnaies.

La Haute Cour sud-africaine de Gauteng a prononcé une ordonnance de liquidation provisoire contre les frères Cajee mais en l’absence de régulations du secteur crypto, le champs d’action des autorités est limité en la matière.

La Finance Sector Conduct Authority d’Afrique du Sud examine l’affaire Africrypt, il lui est actuellement interdit de lancer une enquête formelle car les actifs cryptos ne sont pas légalement considérés comme des produits financiers, selon le responsable de l’application du régulateur, Brandon Topham.

Une affaire à suivre et qui rappelle toujours le danger de laisser ses cryptomonnaies sur un échange crypto qui peut être victime d’un piratage informatique, avec pour conséquence le vol des fonds en crypto, ou bien d’une arnaque des dirigeants comme dans le cas d’Africrypt.

Lorsqu’il est possible, il est recommandé de stocker ses Bitcoin et cryptomonnaies sur un portefeuille crypto externe sécurisé du type Ledger Nano X.

portefeuille ledger nano x

À LIRE AUSSI: