Le Facebook Coin arrive !


Partager cet article:

Le Facebook Coin arrive

Le Facebook Coin arrive !

Les annonces de Facebook sur les crypto-monnaies ont franchi plusieurs étapes, des frictions initiales au veto en passant par les campagnes de promotion, en passant par le développement d’un projet sur une supposée “Facebook coin” ou jeton Facebook.

Bien que les informations soient rares – les responsables ayant préféré conserver les détails – selon certaines sources anonymes et d’autres fournies par le New York Times (NYT), il s’avère que le projet pourrait s’orienter vers un système de paiement intégré aux services de messagerie du réseau social, comme WhatsApp, Messenger et Instagram, qui comptent 2,7 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois ! Ce qui est énorme.

Facebook ne peut pas passer à côté de la technologie Blockchain ou de Bitcoin.

Techniquement, c’est une technologie qui va révolutionner beaucoup de choses et Facebook le sait.
Mais Facebook a surtout l’argent et les ressources humaines pour développer un projet blockchain juste pour elle et proposer son donc son propre token, le Facebook Coin.

Meilleurs sites copy trading

Il y aurait donc 50 ingénieurs qui travailleraient actuellement sur ce projet blockchain et Facebook Coin.
Il y a aussi l’idée de permettre aux utilisateurs de Facebook de s’identifier via la technologie Blockchain mais ce n’est encore qu’une idée.
Le Facebook Coin serait la priorité avec des tests qui sont déjà en cours en Inde notamment car les marchés émergents sont les plus intéressants concernant les cryptomonnaies car beaucoup de gens ne peuvent ouvrir de compte bancaire ou d’avoir une carte bancaire pour faire des paiements en ligne.

Un Coin Facebook s’adresserait donc à toutes ces populations pour faire des paiements ou des transferts d’argent au travers des applications de messagerie en ligne comme Whatsapp ou Messenger.

Le New York Times souligne également que le projet est dirigé par l’ancien président de PayPal, David Marcus.
Facebook et Telegram sont en compétition sur le marché des cryptomonnaies à utiliser dans une application de messagerie.
Telegram n’avait pas tardé à lancer son ICO (offre initiale en crypto-monnaies) en 2017, qui avait permis de lever 1,7 milliards de Dollars pour développer sa plate-forme blockchain, appelée «réseau ouvert Telegram», TON.

En outre, les 50 ingénieurs de Facebook travaillant sur le projet Facebook Coin auraient des clés privées différentes de celles du reste de l’équipe de la société, afin de garder toutes les avancées secrètes.

En ce qui concerne le type de monnaie numérique que le réseau social est en train de développer, certaines sources indiquent qu’il pourrait s’agir d’un type de “Stablecoin”, une cryptomonnaie stable.
Le Facebook Coin serait basé sur la valeur de trois devises différentes au lieu d’une seule.
Ce point précis met en évidence le fait de savoir si la crypto-monnaie Facebook restera sous des conditions centralisées ou si les transactions resteront décentralisées.
Facebook ne veut pas de spéculation mais fournir une cryptomonnaie stable aux utilisateurs de son réseau et de ses services de messagerie.

Facebook a tellement d’argent sur ses comptes bancaires que la société pourrait ainsi garantir une certains stabilité de son Facebook Coin en s’appuyant sur ses fonds bancaires !

Il se dit aussi que Facebook aurait déjà contacté certains échanges crypto afin de faire lister ce Facebook Coin pour que les gens puissent l’acheter et l’utiliser facilement donc.

Il y a encore beaucoup de doutes à clarifier.
Cependant, il est probable que Facebook dévoilera ses prochaines étapes prochainement durant le dernier trimestre de 2019.
Sachant que Telegram est aussi attendu au tournant avec tous les fonds levés pour son ICO même si cela ne bat pas l’ICO d’EOS avec 4 milliards de Dollars levés…
Sachant qu’un projet crypto n’a pas besoin d’autant d’argent pour lancer une blockchain comme Ethereum.

L’arrivée d’un Facebook Coin ou d’un FaceCoin est-ce une bonne chose pour les cryptos ?

Oui et non. Proposer un Facebook Coin à ses millions d’utilisateurs, Facebook va amener beaucoup de personnes à s’intéresser aux cryptomonnaies et donc de sûrement s’intéresser à Bitcoin notamment.
Le résultat pourrait être que de nouvelles personnes achètent des cryptomonnaies et permettent aux cryptos de devenir de plus en plus populaires auprès du grand public.

Le côté négatif est le côté centralisé de Facebook justement et d’avoir un token Facebook qui serait contrôlé par Facebook, ce qui est à l’opposé de ce que les cryptomonnaies, Bitcoin et la technologie Blockchain sont sensées être: décentralisés !
Et l’on se rappelle les histoires liées au traitement des données des utilisateurs Facebook par Facebook et des sociétés externes, etc…

Si le Coin Facebook venait à être un stable coin comme Facebook semble le vouloir, ce token Facebook pourrait aussi faire de l’ombre ou carrément remplacer les stable coins actuels comme Tether USDT, Gemini Dollar, etc…
Les gens auraient plus confiance dans un stable coin détenu par un géant économique et financier comme Facebook que par une société comme Bitfinex située dans un pays offshore…

Le Coin Facebook remplacera peut-être carrément le Dollar un jour, qui sait ! 🙂

Les cryptomonnaies sont en tout cas de plus en plus utilisées, la technologie blockchain va certainement devenir inévitable ou même indispensable et Facebook le sait bien.
La société travaille donc à développer sa propre cryptomonnaie pour certainement en garder le contrôle aussi d’où la question d’un système centralisé et non pas décentralisé comme l’est sensé être une blockchain.

À LIRE AUSSI: