La carte bancaire Bitcoin MCO Crypto.com


Partager cet article:

La carte bancaire Bitcoin Crypto com

Anciennement connue sous le nom de Monaco, la société Crypto.com propose une carte bancaire Bitcoin disponible pour les résidents américains, français, européens et ainsi qu’en Asie.

Pour célébrer l’arrivée de sa carte Bancaire Bitcoin, ouvrez un compte gratuit et bénéficiez d’un bonus offert de 25 dollars avec cette offre de bienvenue si vous commandez une des cartes bancaires payantes: cliquez ici.

Notre avis et review de cette carte bancaire crypto MCO innovante que la société a commencé à livrer à ses clients.

Crypto.com frappe fort la concurrence comme Wirex qui n’est pas encore disponible dans toutes ces régions géographiques stratégiques.

Dotée d’une belle application sur mobile iOS et Android et d’un joli design, il est facile d’ouvrir un compte Crypto.com et de demander une carte bancaire crypto Visa MCO qui va donc vous permettre de dépenser vos Bitcoins dans les magasins, sur internet partout où Visa est acceptée.

Meilleurs sites copy trading

Une carte bancaire Bitcoin, c’est aussi le moyen idéal de convertir Bitcoin en euros ou dollars afin de les dépenser ou de les retirer à un distributeur automatique de billets dans le monde entier!

Crypto.com se démarque aussi de la concurrence en offrant des services supplémentaires par rapport à la concurrence en fonction de la carte MCO que vous commandez:

Jusqu’à 5% de cashback sur vos dépenses.
Compte Netflix gratuit.

Abonnement Spotify gratuit.
Plus de cashback sur chaque dépense.
Cashback sur les réservations Airbnb et Expedia.

Application conviviale et intuitive.
Service clientèle rapide et patient.

prix cartes bancaires bitcoin cro

La carte crypto.com MCO peut être créditée en BTC, BNB, ETH, LTC, XRP.
Pour les citoyens de France et de l’UE: dépôts et retraits gratuits en euros avec virement SEPA.

Ouvrez un compte gratuit et bénéficiez d’un bonus offert de 25 dollars si vous commandez une des cartes bancaires payantes avec ce code de bienvenue: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: