Instagram préparerait une plateforme NFT

Partager cet article:

Instagram préparerait une plateforme NFT

Le secteur des NFT est devenu incontournable, tous les secteurs d’activité sont concernés et le potentiel de développement dans le monde est énorme.

Dans de nombreux articles, nous avons évoqué l’apparition de ces NFT dans des secteurs aussi divers que l’art avec la vente d’oeuvres d’art numériques, la musique avec EminemSnoop Doggou encore le cinéma.

Des startups françaises se lancent aussi dans l’aventure, Polkally va prochainement lancer une plateforme P2P pour les NFT, retrouvez notre interview de sa PDG sur notre site: cliquez ici.

Les réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram ne peuvent pas se permettre de rater le train des NFT et semblent donc travailler au développement de plateformes NFT elles aussi.

Ainsi, un artiste créateur de NFT, Sean Williams, a révélé dans plusieurs messages sur Twitter qu’Instagram l’a invité, ainsi que d’autres artistes, à participer à un panel axé sur les NFT et à donner leur avis sur la manière dont l’entreprise pourrait «créer une meilleure plate-forme pour les créateurs».

Meilleurs sites copy trading

INSTAGRAM CONSTRUIT UNE PLATE-FORME NFT EN CE MOMENT ET ILS INVITENT DES ARTISTES À VENIR DANS L’ESPACE NFT POUR LES AIDER À LE CONSTRUIRE.

Ils contactent les artistes de NOTRE COMMUNAUTÉ pour leur donner un aperçu de ce dont la communauté NFT a besoin.

De par l’audience que des réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram peuvent avoir, le marché des NFT est une aubaine commerciale à ne pas laisser filer, un relais de croissance que comptent donc bien exploiter les réseaux sociaux.

L’artiste indique qu’Instagram a proposé 1000 dollars pour participer à ce panel d’artistes « Creator Week » et qu’il est demandé de signer un accord de confidentialité.

Alors qu’eBay vient tout juste d’intégrer la vente de NFT sur sa célèbre plateforme d’enchères, il faut donc s’attendre à prochainement voir arriver les NFT sur Instagram.

Un secteur des NFT qui attise les convoitises et l’intérêt commercial des géants de l’internet et du numérique.

À LIRE AUSSI: