Après le cours Polkadot (DOT), le cours LINK bat lui aussi de nouveaux records de prix

Partager cet article:

Après le cours Polkadot (DOT), le cours LINK bat lui aussi de nouveaux records de prix

Si le cours Polkadot (DOT) bat de nouveaux records de prix et entre dans le top 5 des cryptomonnaies les plus importantes, le cours LINK s’est réveillé pour atteindre un nouveau sommet.

Le cours LINK a atteint les 22,68$/18,78€ sur Binance, son dernier plus haut était de 20 dollars.

cours link binance

Rappelons que le cours Chainlink était encore à 2 dollars en avril 2020 !

Le cours LINK a donc été multiplié par dix en moins d’un an pour les chanceux détenteurs de ce token qui a encore de la marge vers le haut, alors que le marché crypto ne fait que démarrer un nouveau cycle haussier.

LINK qui est l’une des cryptomonnaies présentes dans notre classement des meilleures cryptomonnaies pour investir en 2021.

sorare 300x250

Chainlink est en effet l’un des projets blockchains qui rencontre le plus de succès dans ce secteur, sa cryptomonnaie devrait donc continuer d’attirer toujours plus d’investisseurs, particuliers et professionnels.

La blockchain Chainlink a su se rendre indispensable auprès de nombreux autres projets crypto du secteur, notamment Paxos pour ne citer que le dernier qui va utiliser la technologie oracle de Chainlink.

Si de nombreux projets blockchain ont un cours certainement surévalué au regard de leur réelle utilisation dans l’industrie crypto, Chainlink a une réelle utilité qui se retrouve dans la hausse du cours LINK.

Avec la perspective d’un cours Bitcoin qui va continuer de monter dans les mois à venir, le cours LINK devrait donc lui aussi suivre ce mouvement haussier et continuer de monter en prix.

Des hausses de prix des altcoins qui laissent présager l’arrivée d’une alt season, de nombreuses autres cryptomonnaies devraient ainsi voir leurs prix monter, les cryptomonnaies du top 10 menant la course en amont.

Accumulez des jetons LINK grâce au trading automatique: cliquez ici pour en savoir plus.

À LIRE AUSSI: