Coinbase et Kraken ont évité à de nombreux utilisateurs de tomber dans l’arnaque Bitcoin sur Twitter


Partager cet article:

Coinbase et Kraken ont évité à des nombreux utilisateurs de tomber dans l'arnaque Bitcoin sur Twitter

Si le piratage massif de Twitter n’a pas rapporté gros finalement aux hackers qui avaient pris le contrôle des comptes de célébrités comme Kim Kardashian, Jeff Bezos, Barack Obama, ce montant aurait pu être beaucoup plus élevé sans l’intervention de Coinbase et Kraken.

En effet, dans un article de Forbes, l’échange crypto américain raconte comment il a évité à 1100 clients Coinbase d’envoyer un total de 30,4 bitcoins, d’une valeur de près de 280 000 $, à l’arnaque Bitcoin sur Twitter.

barack obama piraté sur twitter pour arnaque bitcoin

C’est Philip Martin, responsable de la sécurité de l’information de Coinbase, qui raconte cette anecdote.

Les équipes de Coinbase ont simplement blacklisté les adresses BTC des hackers afin que les clients Coinbase ne puissent pas envoyer de Bitcoin vers ces adresses.

L’échange Kraken déclare avoir fait la même chose déclare Jesse Powell, le CEO de Kraken:

“Ce piratage montre que la sécurité est une question de couches de protection.Quelqu’un doit surveiller les administrateurs et mettre en place des alertes pour surveiller ces vulnérabilités.

Le piratage de Twitter était un événement plus répandu, mais les escroqueries de cette nature ne sont pas nouvelles. Kraken surveille de manière proactive ce type d’activité et bloque certaines adresses que nous rencontrons.

Comme toute autre arnaque, nous avons bloqué de manière proactive les adresses du piratage de Twitter plus tôt cette semaine.”

Une chance donc pour ces utilisateurs qui auraient pu perdre beaucoup d’argent quand on sait que les hackers demandaient au public d’envoyer 1000 dollars en Bitcoin !

On ne sait pas si d’autres échanges crypto ont eu le temps de bloquer eux aussi ces adresses BTC liées aux pirates.

Le FBI et d’autres sociétés spécialisées dans le tracking de transactions blockchains continuent d’enquêter afin de mettre les choses au clair concernant ce piratage massif de Twitter qui a choqué le monde et fait parler de Bitcoin.

À LIRE AUSSI: