Hausse du cours DOGE, le cofondateur de Dogecoin victime de harcèlement

Partager cet article:

Hausse cours DOGE, le cofondateur de Dogecoin victime de harcèlement

Cryptomonnaie bien connue au logo d’un chien sympathique, un Shiba Inu (race de chien japonais), Dogecoin (DOGE) refait parler d’elle suite à la hausse de son cours qui a dépassé les 700% l’autre jour en très peu de temps.

Une hausse du cours DOGE qui a certainement permis à de nombreux détenteurs de cet altcoin de gagner beaucoup d’argent en peu de temps.

Si à la base cette cryptomonnaie a été créée un peu comme une blague de la part de ses fondateurs, le Dogecoin a pris une dimension impressionnante dans le secteur crypto.

La hausse du prix de Dogecoin lui a permis de rentrer temporairement dans le top 10 des cryptomonnaies l’autre jour.
Une cryptomonnaie qui n’a pourtant rien de spécial à part d’être un jeton qui peut s’échanger et qui permet d’envoyer des fonds entre personnes comme peuvent le faire les autres tokens du marché comme NANO, Litecoin, Ripple XRP, BTC, ETH, etc…

L’importance qu’a pu prendre Dogecoin suscite ainsi la sympathie de la part de certains utilisateurs de cryptomonnaies, sans oublier bien sûr les fans du Doge, la Dogecoin Army, mais il y a aussi ceux qui n’apprécient pas de voir qu’un jeton crypto sensé être une blague soit devenu aussi important sur ce marché en plein développement.
Il y en a d’autres qui aimeraient aussi que les fondateurs distribuent une part de leur fortune générée grâce au succès inattendu de cet altcoin très original.

meilleurs bots crypto trading

Le cofondateur de Dogecoin, Billy Markus, dénonce ainsi du harcèlement dont il est victime et est venu en parler sur Twitter.

Sans préciser en quoi consiste ce harcèlement, il a voulu rappeler qu’il n’est plus impliqué dans Dogecoin depuis 2015 et qu’il ne comprend pas pourquoi il est victime de harcèlement de la part de certaines personnes.

Si certains individus doivent être certainement jaloux du succès de cette crypto-monnaie, Billy Markus, aka « Shibetoshi Nakamoto » sur Twitter, indique qu’il a vendu tous ses Dogecoins et qu’il n’a pas gagné grand chose au final malgré ce que de nombreuses personnes pourraient penser.

« Les gars, j’ai vendu tout mes doge en 2015 après avoir été licencié et paniqué pour l’argent.

Au total, j’ai fait à peu près assez pour acheter une Honda Civic d’occasion.

J’ai quitté le projet il y a plus de 7 ans en raison du harcèlement de la communauté, et maintenant je suis à nouveau harcelé.

Veuillez considérer ceci. aussi je ne dis pas cela comme une histoire sanglante – je vais bien financièrement – je veux juste offrir une perspective de ce que ça fait d’avoir une foule qui vous demande de faire quelque chose pour eux sur un projet auquel vous n’avez aucune implication actuelle dans, que vous avez vu d’autres gagner des millions. »

S’il n’est pas millionnaire ou milliardaire, le cofondateur de Dogecoin est certainement le destinataire de nombreux messages qui lui demandent de l’argent, ces personnes pensant qu’il est riche.
Un phénomène que l’on retrouve sur les réseaux sociaux où tout personne identifiée comme possible détenteur d’une certaine richesse en cryptomonnaie va devenir la cible d’escrocs mais aussi de simples personnes demandant de l’argent.

Identifié avec son pseudo Shibetoshi Nakamoto fait qu’il doit en effet recevoir un nombre important de messages de tous types.

Victime malgré lui du succès de Dogecoin qui devait être une blague au départ, le cofondateur de cette cryptomonnaie espère donc que ce harcèlement s’arrêtera en expliquant qu’il n’est pas le milliardaire potentiel que certains pourraient croire.

Le Dogecoin qui est par contre souvent mis en avant par un milliardaire avéré qui est Elon Musk, le PDG de Tesla, qui a déclaré que le Doge est sa cryptomonnaie préférée.

Le cours Dogecoin a depuis retracé suite à sa hausse impressionnante de l’autre jour et se situe autour des 0,04$/0,03€.

À LIRE AUSSI: