Clover Finance remporte la 5e enchère parachain Polkadot

Partager cet article:

Clover Finance remporte la 5e enchère parachain Polkadot

Après Acala NetworkMoonbeamAstar Network et Parallel Finance, c’est donc Clover Finance qui remporte également un emplacement de parachain sur le réseau blockchain Polkadot.

11000 supporters de Clover Finance ont placé plus de 9,7 millions de jetons DOT via un crowdloan (prêt participatif) dans le cadre de ces enchères parachain Polkadot.

Sur Twitter, l’équipe de Clover Finance a exprimé sa joie et ses remerciements à la communauté, ainsi que dans un article sur son blog.

Si vous avez contribué et soutenu le projet Clover Finance en déposant des jetons DOT, vous allez recevoir prochainement des jetons CLV gratuits en remerciement de votre participation.
Parallel Finance va en effet distribuer 40 millions de tokens CLV aux 11000 participants de son prêt crowdloan.

Un cours CLV qui est d’ailleurs en hausse de 9% sur Binance.

meilleurs bots crypto trading

Pour rappel, le projet Clover Finance vise à faciliter l’accès à la finance décentralisée DeFi. Le réseau contient une couche de stockage, une couche de contrat intelligent, une couche de protocole DeFi et une couche eApp.
Les développeurs peuvent créer et utiliser facilement la DeFi, ils peuvent également créer des applications décentralisées (DApps) qui fonctionnent sur plusieurs blockchains.

Lancement des parachains le 18 décembre 2021

Comme l’a annoncé Polkadot, les cinq blockchains qui ont gagné un emplacement parachain vont être lancées demain samedi 18 décembre.

Afin de célébrer cet évènement, Polkadot organise une petite fête de lancement:

« Le 18 décembre à 18h CET, assistez à la Polkadot Parachain Party pour célébrer la dernière étape du lancement de Polkadot avec les cinq premiers gagnants des enchères parachain: Acala Network, Moonbeam Network, Astar Network, Parallel Finance, et clove Finance. »

Le cours DOT se situe lui actuellement autour de 26$/23€ sur Binance.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: