Bitcoin est mieux que l’or car insaisissable estime l’agence Weiss Crypto Ratings


Partager cet article:

Bitcoin mieux que l'or car insaisissable estime l'agence Weiss Crypto Ratings

La célèbre agence de notation Weiss Ratings estime que Bitcoin a de meilleurs atouts que l’or du fait notamment qu’il est insaisissable car facilement transportable contrairement à l’or et son poids contraignant.

Weiss Ratings est une agence qui note les actifs et institutions financiers afin d’aider les particuliers et professionnels dans le placement de leur argent.

Dans un message sur Twitter, Weiss Crypto Ratings, qui analyse et note les actifs cryptographiques, déclare donc:

L’or a une valeur intrinsèque hors de portée d’un gouvernement à corrompre.
Mais cela comporte toujours le risque d’être saisi.
Bitcoin est extrêmement portable.
Il peut être transféré presque n’importe où sur la planète avec un coût trivial et une vitesse rapide.”

Bitcoin qui est de plus en plus comparé au nouvel or ou or digital du fait qu’il est la cryptomonnaie numéro 1 avec la majorité des investissements financiers du marché crypto.

sorare 300x250

Les récents évènements internationaux concernant la frappe du drone militaire américain en Irak contre l’Iran indiquent que Bitcoin pourrait effectivement devenir un nouvel actif refuge comme l’or.
Lors des frappes du drone américain en Irak, le cours de l’or a monté ainsi que le cours du pétrole et le cours du Bitcoin BTC !

L’or est une valeur refuge historique en cas de conflit ou de guerre dans le monde mais qui a le désavantage d’être difficilement transportable alors que le Bitcoin peut être envoyé à une autre adresse BTC en quelques minutes, à des destinataires situés n’importe où dans le monde.
Au-delà de la facilité d’envoi de Bitcoin, les coûts d’échange ou d’envoi de BTC sont aussi très faibles en rapport avec le coût de transport de l’or qui nécessite un encadrement sécurisé.

Weiss Crypto Ratings qui a récemment abaissé la note de la cryptomonnaie EOS et mis en avant Cardano (ADA), lisez notre article à ce sujet: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: