Pour l’artiste crypto Beeple, les NFT sont effectivement en pleine bulle spéculative


Partager cet article:

Pour l'artiste crypto Beeple, les NFT sont effectivement en pleine bulle spéculative

L’artiste crypto Beeple (Mike Winkelmann) est devenu mondialement connu depuis qu’il a vendu son oeuvre d’art numérique, «The First 5,000 Days», un NFT (jeton non fongible), pour la somme astronomique de 69 millions de dollars.

L’acheteur qui a remporté les enchères chez Christie’s a d’ailleurs révélé son identité, il s’agit d’un jeune multimillionnaire Vignesh Sundaresan.

Un prix inattendu qui a surpris l’artiste en premier, il a regardé les enchères en direct sur internet et ne s’attendait pas ce que la vente de son NFT devienne un événement planétaire.

La chaîne de télévision américaine Fox News a interviewé le jeune artiste afin de recueillir ses impressions et son avis sur le marché des NFT qui connaît un succès important et inquiétant quant aux prix auxquels sont vendus ces objets numériques de collection.

La vente aux enchères en ligne Christie’s le 11 mars dernier était “très surréaliste” déclare Beeple, surtout la fin de l’enchère où le prix est passé de 27 millions de dollars à plus de 50 millions, “c’était littéralement comme si une bombe avait explosé dans la pièce”.

sorare 300x250

Le célèbre présentateur de Fox News, Chris Wallace, a bien sûr demandé à l’artiste Beeple s’il pense que les NFT sont dans une bulle spéculative.

«Je pense absolument que c’est une bulle, pour être tout à fait honnête. Je reviens à l’analogie du début d’Internet. Il y avait une bulle. Et la bulle a éclaté.», déclare l’artiste crypto sur Fox News.

Beeple fait allusion à la bulle internet des années 2000 qui avait vu une euphorie pour les startups internet, une bulle qui avait effectivement éclaté par la suite.

Pour l’artiste, nous serions donc dans la même situation concernant les NFT, il est vrai que d’autres oeuvres numériques NFT se sont vendues elles aussi pour des millions de dollars.

L’artiste relativise tout de même sur l’aspect bulle spéculative autour des NFT et rappelle que l’internet a survécu à l’éclatement de la bulle spéculative, et qu’il devrait donc en être de même avec les NFT et la technologie sur laquelle reposent ces oeuvres d’art numériques.

«Mais cela n’a pas anéanti Internet. Et donc la technologie elle-même est suffisamment puissante, je pense qu’elle survivra à cela

Une folie pour les NFT qui aura rapporté 55 millions de dollars sur le compte bancaire de l’artiste, la maison Christie’s avait accepté que le paiement se fasse en Ethereum ETH, des cryptomonnaies converties immédiatement en cash par Beeple.

Les records sont établis pour être battus, nous verrons peut-être ou sûrement un NFT qui sera vendu pour un prix supérieur aux 69 millions de dollars payés pour l’oeuvre de Beeple.

À LIRE AUSSI: