Le bear market et les cours crypto au plus bas contraignent Coinbase à ralentir les embauches

Partager cet article:

Le bear market et les cours crypto au plus bas contraignent Coinbase à ralentir les embauches

Des cours crypto au plus bas, un cours Bitcoin (BTC) hésitant qui menace de redescendre au niveau des 20 000 dollars, le bear market est bien là et a des conséquences sur les startups crypto comme Coinbase.

L’échange crypto américain a en effet annoncé que le « ralentissement actuel du marché » l’amène à freiner les embauches.

« Pour nous assurer que nous sommes les mieux placés pour réussir pendant et après le ralentissement actuel du marché, nous annonçons que nous ralentissons l’embauche afin de pouvoir redéfinir nos besoins en matière d’embauche par rapport à nos objectifs commerciaux les plus prioritaires. », déclare Emilie Choi, la COO de Coinbase.

Les effets d’un marché crypto qui fonctionne au ralenti se font effectivement sentir par tous les acteurs du secteur crypto, qu’il s’agisse des plateformes de trading crypto telles que Binance ou Kraken, ou encore des médias dédiés aux cryptomonnaies comme nous qui constatons une baisse drastique de l’intérêt du grand public pour le bitcoin et le secteur crypto en général.

Des effets qui ont un impact financier important sur des plateformes de trading comme Coinbase qui voient leur chiffre d’affaires baisser de manière conséquente, sur fond de bear market (marché baissier) qui s’installe durablement.
La chute dramatique du cours LUNA et du cours UST a également impacté le secteur crypto dans son ensemble.

Sans oublier les effets de la guerre en Ukraine, ou l’inflation galopante qui grève le budget de nombreux foyers qui peuvent être amenés à vendre des cryptomonnaies à perte et qui n’ont pas spécialement d’argent à investir dans les cryptos actuellement.

meilleure carte débit crypto 300 250

Au premier trimestre 2022, Coinbase affiche ainsi une perte nette de 430 millions de dollars, des revenus en chute de 35%.
Coinbase génère 85% de ses revenus des transactions de trading crypto effectuées par ses clients, une activité en baisse de 44% au premier trimestre.

Une douche froide pour l’échange crypto Coinbase qui est donc contraint de réduire la voilure, notamment au niveau des embauches afin de faire des économies.

Les chiffres de Coinbase confirment l’état actuel d’un marché crypto très morose, une situation qui repose sur l’évolution à venir de l’économie dans le monde où l’inflation risque de s’aggraver d’avantage.

Un dépôt de document auprès de la SEC inquiète également les utilisateurs de Coinbase

Ce document 10Q indique notamment que ses clients peuvent être traités comme des «créanciers non garantis généraux» (General unsecured creditors).

Ce qui signifie que si Coinbase venait à faire faillite, les clients pourraient perdre leurs cryptomonnaies stockées sur la plateforme car ils seraient les derniers à pouvoir réclamer leurs fonds en cas de faillite de l’entreprise.

L’inquiétude d’une possible faillite s’est rapidement propagée, ce qui a amené le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, à s’exprimer sur le sujet afin de rassurer les clients de la plateforme de trading crypto.

« Il y a du bruit à propos d’une divulgation que nous avons faite dans notre 10Q aujourd’hui sur la façon dont nous détenons les actifs crypto. Vos fonds sont en sécurité chez Coinbase, comme ils l’ont toujours été.

Nous n’avons aucun risque de faillite, mais nous avons inclus un nouveau facteur de risque basé sur une exigence de la SEC appelée SAB 121, qui est une nouvelle obligation de divulgation pour les entreprises publiques qui détiennent des actifs crypto pour des tiers.

Nous pensons que nos clients Prime et Custody bénéficient de solides protections juridiques dans leurs conditions de service qui protègent leurs actifs, même dans un cas de cygne noir comme celui-ci.

Pour nos clients particuliers, nous prenons des mesures supplémentaires pour mettre à jour nos conditions d’utilisation afin d’offrir les mêmes protections à ces clients lors d’un événement de cygne noir. Nous aurions dû les avoir en place auparavant, alors permettez-moi de m’excuser pour cela.

Ce n’est pas le premier bear market que doit traverser Coinbase, mais sa taille et ses coûts ont grandement augmenté ces dernières années. Ce qui rend certainement plus difficile cette traversée du désert qui peut durer des mois ou parfois des années.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: