Arthur Hayes, ancien PDG de BitMEX, évoque de nouveau un cours Bitcoin (BTC) à 1 million de dollars

Partager cet article:

Arthur Hayes, ancien PDG de BitMEX, évoque de nouveau un cours Bitcoin (BTC) à 1 million de dollars, mais pas pour tout de suite

Comme Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, ou Jesse Powell, PDG de Kraken, Arthur Hayes, l’ancien PDG de BitMEX, a de nouveau évoqué un cours bitcoin (BTC) qui atteindra un jour 1 million de dollars.

S’il ne se risque pas à donner une date, bien qu’il a évoqué l’horizon de 2030 dans un précédent article de blog, il précise bien évidemment qu’il va falloir être patient et que cela n’est pas pour tout de suite.

« Le #DoomLoop a commencé. 1 USD = 1 EUR.

Préparez-vous pour YCC et BTC = 1 million de dollars. Mais s’il vous plaît soyez patient, ces choses prennent du temps. »

Souvent donné pour mort, le bitcoin rencontre régulièrement des cycles baissiers qui provoquent une chute de plus de 80% du cours BTC qui remonte par la suite, pour atteindre de nouveaux sommets.

Si le marché crypto est actuellement dans une phase de bear market, viendra le temps d’un retour à la hausse qui amènera certainement le cours Bitcoin vers des prix plus hauts que ceux atteints par le passé.

Si un cours Bitcoin à 100 000 dollars est déjà une étape majeure à franchir, un cours BTC à 1 million de dollars risque effectivement de prendre beaucoup plus de temps à accomplir.

Meilleurs sites copy trading

Sur fond d’adoption croissante du bitcoin et des cryptomonnaies, une demande croissante pour un BTC en quantité limitée ne peut que faire monter son prix avec le temps.
Sur les 21 millions de bitcoins prévus, il n’y en aura peut-être que 17 millions au total en circulation, en prenant en compte tous les BTC qui auront été perdus au fil des années.

L’arrivée d’un Bitcoin ETF aux Etats-Unis sera également un catalyseur important pour la hausse future du prix du bitcoin.

En attendant un cours BTC à 1 million de dollars, le cours Bitcoin se situe actuellement autour des 20482$/20176€ sur Binance.

À LIRE AUSSI: